Navigation


 Articles


 Retour au forum

JMN - Je Marche Nordique : Tout Sur La Marche Nordique   

La Marche Nordique (Partie 1)

Admin | Publié le jeu 23 Juin 2022 - 19:33 | 309 Vues

Qu’est-ce que la marche nordique ?

Le principe est simple : il s’agit de marcher en utilisant une poussée active via des bâtons . Ces bâtons doivent donc servir d’aide à la propulsion. La marche nordique est ainsi une activité dynamique et complète physiquement, l’action du haut du corps et des bras étant des conditions indispensables à cette discipline.

L’origine

Pensée à son origine comme une méthode d’entraînement estivale pour les spécialistes de ski de fond, de biathlon et du combiné nordique, la marche nordique (Nordic Walking) est présente depuis 1997.

Cette méthode d'entraînement met en avant la pratique d’ exercices appelés dans la littérature des fondeurs  “marches à ski” , souvent exercés en montée et bien sur avec des bâtons permettant ainsi un travail synchronisé des bras pour une propulsion efficace dans lequel le temps de glissée est remplacé par un temps de suspension. 

Ces exercices permettent d’allier travail de résistance, musculation, et même de coordination et sont donc toujours une excellente préparation à l’alternatif en ski de fond.

Ces exercices permettent aussi et surtout de travailler le haut du corps


Où et quand la pratiquer

La marche nordique a encore d’autres atouts en poche. Elle peut se pratiquer par toutes les conditions météorologiques, et sur tous types de terrain en privilégiant les chemins, sentiers, sous-bois, etc., et suffisamment larges et praticables pour y poser ses bâtons. Les faibles et moyennes pentes ne sont pas un frein à la Marche Nordique, bien au contraire.

Les enjeux

Au niveau moteur

▪ Développer une motricité spécifique et complexe associant propulsion, transfert du poids du corps et sensation de glisse/équilibre en utilisant un matériel simple (des bâtons).

▪ Développer la coordination générale, l’agilité, la force et la tonicité.

Au niveau des ressources organiques et foncières

▪ Développer la capacité et la puissance aérobie (VMA, PMA, V02 Max, endurance de base).

Au niveau informationnel

▪ Développer les sensations et les capacités d’équilibration : perceptions proprioceptives (récepteurs tendineux, musculaires, articulaires et appareil vestibulaire) et extéroceptives (vision, audition, toucher).

Au niveau cognitif

▪ S'engager en sécurité par une connaissance de ses propres ressources, du milieu de pratique, des conditions météorologiques et du matériel.

Au niveau affectif et social

▪ Partager des sensations communes (rythme, vitesse).

▪ Se lancer des défis par rapport à soi-même ou aux autres.

▪ Développer les processus de socialisation et les situations relationnelles.


À propos de l'auteur