JMN - Je Marche Nordique : Tout Sur La Marche Nordique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €

Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Admin Mar 1 Déc 2020 - 12:16

Bonjour
Voici pour le sujet du mois suggéré sur ce post

Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique par les membres de JMN (maladie contractée ? pratique modifiée en fréquence ? en amplitude ? respect des limites kilométriques ? découverte de pratiques alternatives ? etc.).

Merci pour votre participation

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Covid211

_________________
L'administrateur du forum  Fleur 1
Admin
Admin
Admin


http://mnsportive.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Fabrice_13 Mar 1 Déc 2020 - 20:45

Bonjour,

Je commence, pour moi, qui habite en ville. Le confinement nous prive de nos Plaisirs.

Je me faut environ 30 minutes pour pouvoir marcher dans les calanques. Cela veut dire que pendant le second confinement, j'ai rangé mes bâtons. Je sortais marcher, mais ce n'est pas la même chose de marcher dans la nature et marcher en ville. Marcher une heure en ville, cela signifie aussi des marches plus courtes, moi qui aime bien des marches de deux heures.
Niveau volume de marche, c'est du minimum deux fois moins. J'ai compensé avec un peu de renforcement musculaire. Beaucoup de lecture, j'ai passé des modules FFA pour être animateur forme santé.
J'ai pu faire une marche nordique de 12 kms samedi et la même chose cette après midi, cela fait du bien.

@+

Fabrice
Fabrice_13
Fabrice_13

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Nature17 Mar 1 Déc 2020 - 22:59

Hello à tous, 

Je vous délivre mes constats de débutant ( j'en suis environ à une quinzaine de sorties, à raison de deux par semaine ).

Comme j'habite la campagne, le confinement n'a strictement rien changé. Je suis sorti sans m'occuper de la limite du 1 km, dans des sorties à 70% dans les bois ( donc totalement seul ) .
J'ai pu augmenter mon volume de kilomètres, et suis passé de 8 kms en moyenne à des sorties de 12 à 15 Kms.

Ma moyenne n'a pas bougé et stagne à 6 kms/h environ. J'ai pu constater que cette vitesse moyenne est légèrement plus faible que lors des 2 sorties post-confinement faites avec le club où je suis inscrit. 

Ce qui est logique vu que les sorties avec celui-ci sont de la balade sur routes et grands chemins hyper larges.
Tandis que mes sorties de confinement étaient plus ardues, dans des bois et sous bois, sur des chemins de VTT, dits monotraces ou singles pour les connaisseurs, avec virages secs, contournements, pentes raides, etc .. Ainsi que sur des sentiers, et des chemins.

Conclusion : le confinement m'a permis de comprendre que je suis bien plus heureux seul dans un bois ou un sentier qu'à m'emmer..er dans une sortie club sur une route (car je trouve exagérée une sortie 100% route ...)
Nature17
Nature17

Localisation : Charente-Maritime

neofoxy, PhiPhilo et Patrik aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par PhiPhilo Mer 2 Déc 2020 - 8:39

大家好, dà jiā hǎo, bonjour à tou(te)s.

Pour ce qui me concerne, voici les deux effets les plus importants de cette "situation d'urgence sanitaire" en rapport avec la marche nordique. D'une part, la fermeture des piscines m'a incité à marcher beaucoup plus fréquemment (jusqu'à 7 fois par semaine) et beaucoup plus longuement (jusqu'à 80 km par semaine). Je ne me serai donc imposé, sur mes terrains d'évolution favoris (arrière-pays aixois, Lubéron, Hautes-Alpes) aucune autre limite de durée et/ou de longueur que celles dictées par ma 身体, shēn tǐ, autrement dit ma propre santé (comme je le dis ICI). D'autre part, conséquence indirecte de la "situation", comme nous avons, mon épouse et moi-même, une maison de campagne en réfection complète et que les travaux ont été suspendus pendant le premier "confinement", nous sommes partis, cet été, à la découverte de la France (un sacré beau pays, soit dit en passant !) et, en particulier du Haut-Jura où nous avons beaucoup randonné dans de somptueux paysages et où nous avons fait de très belles rencontres humaines.

En bref, n'ayant pas été malade (en tout cas, pour le moment), ladite "situation" n'aura pas changé grand chose à ma pratique (solitaire ou en couple) de la marche nordique. Pas plus d'ailleurs qu'à quelque pratique que ce soit (à part celle de la natation), puisque je fais partie de ces réfractaires (cf. quelques raisons ICI) résolument opposé(e)s aux consignes officielles.

PhiPhilo.

要养生 (yào yǎng shēng) "nourris ta vie" !
PhiPhilo
PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

https://phiphilo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par neofoxy Mer 2 Déc 2020 - 14:14

@Nature17 a écrit:
Conclusion : le confinement m'a permis de comprendre que je suis bien plus heureux seul dans un bois ou un sentier qu'à m'emmer..er dans une sortie club sur une route (car je trouve exagérée une sortie 100% route ...)
C'est sûr que de la marche nordique sur route c'est pas terrible. J'accepte ça uniquement en cas de force majeure (tout les parcs fermés) ou au cours d'une course...mais au delà d'un certains temps ça me barbe de pas accrocher suffisamment ou le bruit. Cela dit, cela peut être un excellent exercice : Si le bâton ne glisse pas sur le bitume c'est qu'on a le bon angle (dixit de très bons marcheur avec qui j'ai parlé) et normalement le fait de bien poser le bâton, donc pas comme une brute en forçant, fait beaucoup moins de bruit.

neofoxy

Localisation : Idf

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Nature17 Mer 2 Déc 2020 - 18:14

Hello,
Tant que l'administrateur de ce site ne me demande pas de changer mon avatar pour une photo de la Nationale 10 ... lol!
Nature17
Nature17

Localisation : Charente-Maritime

Fabrice_13 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Claire Auf Jeu 3 Déc 2020 - 9:37

Bonjour

Pas de marche nordique de mon coté depuis le tout début du confinement.J'ai fait des exercices physiques au début avec les vidéos de la FFA marche nordique sur Facebook, mais je me suis arrêtée au bout de la deuxième séance.
Il va falloir que je reprenne tout cela dés que possible.
Ha j'allais oublié, merci aussi pour la diversité de vos articles et sujets sur ce forum que je lis et même relis parfois souvent même si je ne les commente pas  Very Happy Very Happy

dans une sortie club sur une route (car je trouve exagérée une sortie 100% route ...)
Une de mes amies avec qui je marche, hors période de confinement, a fait cela aussi dans un club, elle est partie aussi très rapidement

Claire

Claire Auf

Localisation : région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Nature17 Jeu 3 Déc 2020 - 11:53

@Claire Auf a écrit:

dans une sortie club sur une route (car je trouve exagérée une sortie 100% route ...)
Une de mes amies avec qui je marche, hors période de confinement, a fait cela aussi dans un club, elle est partie aussi très rapidement

Claire

Je vais donc me permettre de faire une digression sur le sujet originel de ce topic. Je laisse le soin à l'administrateur de ce site de transférer mon message si besoin.


Bonjour,

J'avais lu dans un autre sujet de ce forum un intervenant qui se demandait pourquoi certains adhérents FFA avait quitté celle-ci. Ben, la réponse est simple : tromperie sur la marchandise ! 
Je raconte mon expérience :

Aprés 30 ans de Ju Jitsu, j'ai commencé à ne plus faire de sport ( car ras le bol des ecchymoses, des contractures, entorses et autres fractures ), puis 8 années ensuite ( et + 14 Kgs  Mad), un genou sous acide hyaluronique, je vois sur internet les bienfaits de la marche nordique pour les articulations et l'ensemble des chaines musculaires.
J'achète des batons, et regarde pendant des heures des videos d'apprentissage, je m'entraine sur de courts parcours, puis ensuite me lance dans des distances de 7 à 8 kms.

Lors de celles-ci, dès la première sortie j'ai trouvé la fluidité du mouvement avec la rotation du bassin et des épaules. Par contre difficile d'être constant sur une longue distance.
Comme je voulais progresser, je m'inscris dès ma 2eme séance dans un club de marche nordique ( ah ah aha ), dont l'appelation scintille merveilleusement bien dans les cieux, mais dont la réalité n'est qu'une modeste enseigne publicitaire  Twisted Evil

En effet, personne, mais alors vraiment personne ( hormis le coach, que j'ai trouvé sympa mais désabusé ) ne fait de la marche nordique ...
Quand au papotage sur des recettes de cuisine et autres bétises lors du parcours ... Pffff ! ( Nota : si vous voulez savoir à quel moment il faut mettre les carottes dans le ragout, demandez-moi ! Je suis devenu imbattable maintenant !  Attente  )

Seconde sortie avec le club, séance magique : 100% sur de la route Huh !!!!!!!!!!!! Avec les centaines et centaines de kilométres de chemins et sentiers en sous-bois de notre région, on s'est emmerder à ne faire que de la route ! 
Pfffffff ... J'avais la rage, j'ai fait remarquer mon désappointement, et on m'a dit "on en parlera" ! Conclusion : ce club à défaut d'être formateur est manifestement un centre d'échanges verbaux Twisted Evil !  

Lorsque l'on veut faire du VTT, et que l'on s'inscrit dans un club de VTT, on ne s'attend pas à faire des sorties 100 % routes quand il fait super beau, et que les chemins et bois sont hyper praticables ! 
Juste pour info, nous avions créé il y 12 ans un groupe de quadragénaires/quinquagénaires vttistes, et chacun notre tour nous organisions une sortie-parcours. J'ai vu des enguelades terribles lorsque les parcours comportaient trop de route, et je dois avouer que la route était la solution de facilité et ne correspondait nullement aux items attendus d'une sortie conviviale et champêtre.

De même, quand on pratique une activité outdoor en pleine campagne, il est évident qu'on sature très vite d'entendre pendant les sorties "ATTENTION VOITURES !!!", alors qu'on passe à quelques mètres de magnifiques chemins et bois, et qu'on est frolé par des véhicules et camionnettes !

La suite de mes aventures après la fin du confinement  ... 


Je suis un peu sévére dans mes propos, je veux bien le reconnaitre. Mais qu'est ce qui empéche ce club de faire des sorties pour de vrais marcheurs nordiques ? 
Euh ... zut, j'ai la réponse : y en a pas dans le club ! 

Ceci dit, aprés environ 150 Kms au total en marche nordique, je peux à nouveau plier complétement mon genou ( yahouuu !!!!!! bounce ), chose que je ne pouvais plus faire depuis prés de 14 mois !
Pas encore possible de faire des flexions complètes ( poids de corps trop élevé ... 102 kgs ... ), mais j'ai retrouvé le moral et suis motivé pour continuer cette activité sportive !

Et je suis bien dans les bois et chemins !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!    Super
Nature17
Nature17

Localisation : Charente-Maritime

neofoxy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par neofoxy Jeu 3 Déc 2020 - 16:41

@Nature17 a écrit:

Je suis un peu sévére dans mes propos, je veux bien le reconnaitre. Mais qu'est ce qui empéche ce club de faire des sorties pour de vrais marcheurs nordiques ? 
Euh ... zut, j'ai la réponse : y en a pas dans le club ! 
Désolé pour toi.
C'est avec ce genre de message que je mesure ma chance.
J'ai commencé la MN seul suite à une initiation par une mutuelle. J'ai rapidement fait une course où j'ai connu ceux avec qui je suis aujourd'hui.
En mode pépère, ça me va de temps en temps...mais sur route je lâcherais aussi l'histoire.

Il y a une subtilité dans la marche nordique FFA : Il faut un club et un pass running ne permet pas certaines choses contrairement à d'autres disciplines FFA. Je viens seulement d'en prendre conscience.

neofoxy

Localisation : Idf

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par mICHEL02 Jeu 3 Déc 2020 - 18:03

D'accord avec toi @Nature17, le manque "d'implication" de très nombreux pratiquants m'ont d'ailleurs fait renoncer à une formation de coach malgré mon engagement dans mon club.

C'est surtout vrai dans de petites sections, dans de plus grosses structures avec plusieurs coachs, on s'attache à faire plusieurs groupes et chacun y trouve "son compte". 
Il faut reconnaître que de nombreux "marcheurs nordiques" (j'y mets des guillemets!!!) se contentent de promener leurs bâtons et malgré les remarques (toutes amicales), rien n'y fait. Je confirme, à la fin d'une saison tu es en mesure de reproduire quelques recettes de cuisine, certes savoureuses, mais est-ce bien le but recherché?!!!... Je pense à cet instant à 
@NordicPat....

Pour ce qui est de la pratique sur route, là le coach en est responsable.

Pour ce qui est du sujet initial, c'est à dire "l'impact de la situation d'urgence sanitaire", cela m'a perturbé dans ma pratique, l'année 2020 ne sera vraiment pas un bon cru. 
Respectant les consignes, je me suis contenté de faire une heure un jour sur deux autour de chez moi (donc sur le bitume!), moi qui aime les sorties longues à travers bois, où des sorties à la bagarre avec quelques amis pratiquants (malheureusement trop peu nombreux), et bien sûr un manque criant de compétitions donc d'objectifs.

En espérant que le ciel s'éclaircisse en 2021, je (nous) le souhaite(ons) ardemment.

Vive la marche nordique!

mICHEL02


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par PhiPhilo Ven 4 Déc 2020 - 8:42

Bonjour Nature17 et mICHEL02.

Je ne pense pas que vos interventions soient hors-sujet (même si, effectivement, on pourrait consacrer tout un fil de discussion, voire un "sujet du mois", au thème "y a-t-il de la marche nordique dans ... les clubs FFA ?") pour la simple raison que l'une des conséquences indirectes, mais bénéfiques ô combien, de cette "crise" est de nous avoir permis d'ouvrir les yeux sur bon nombre de pseudo-évidences que nous regardons à présent d'un œil critique (et pas seulement à propos de la marche nordique !).

Je me permets donc d'y apporter quelques éléments de réponse sur le point qui me paraît le plus important :

@Nature17 a écrit:En effet, personne, mais alors vraiment personne ( hormis le coach, que j'ai trouvé sympa mais désabusé ) ne fait de la marche nordique ...
Quand au papotage sur des recettes de cuisine et autres bétises lors du parcours ... Pffff ! ( Nota : si vous voulez savoir à quel moment il faut mettre les carottes dans le ragout, demandez-moi ! Je suis devenu imbattable maintenant !  MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique 490457854  ) [...]qu'est ce qui empéche ce club de faire des sorties pour de vrais marcheurs nordiques ? 


L'expression "vrais marcheurs nordiques" me perturbe. Qu'entendez-vous, au juste pas "vrai marcheur nordique" ? De même, lorsque je lis :

@mICHEL02 a écrit:Il faut reconnaître que de nombreux "marcheurs nordiques" (j'y mets des guillemets!!!) se contentent de promener leurs bâtons et malgré les remarques (toutes amicales), rien n'y fait. Je confirme, à la fin d'une saison tu es en mesure de reproduire quelques recettes de cuisine, certes savoureuses, mais est-ce bien le but recherché?!!!..

Le "but recherché" par qui ? Là, l'adjectif "vrai" a été remplacé par des guillemets. De toute évidence, vous n'avez pas trouvé, ni l'un ni l'autre, dans le(s) club(s) que vous avez fréquenté(s), ce que vous auriez aimé y trouver. Mais pourquoi diantre ceux et celles qui "promènent leurs bâtons", qui échangent des recettes de cuisine, bref qui, peut-être, ne cherchent rien d'autre qu'un peu de convivialité au grand air, devraient-ils être considéré(e)s comme des hérétiques de la marche nordique ? 

Je ne veux pas dire que tout et n'importe quoi peut et doit être considéré comme de la marche nordique, donc qu'il faut s'interdire d'en exclure certaines acceptions. Moi-même, dans l'article que j'ai publié sur mon BLOG, je défends l'idée que la marche nordique doit permettre de marcher loin et longtemps "comme si on nageait" (= "promener ses bâtons" ?). Ce n'est pas là une définition de la marche nordique, juste un socle spirituel, une base méditative à partir de quoi on peut imaginer des enrichissements, des variantes, dont, à mon point de vue, font peut-être partie les échanges culinaires mais certainement pas, en revanche, les compétitions FFA (pour ce que j'en sais) !

Bref, je partage pleinement cette conclusion :
Nature 17 a écrit:Conclusion :  le confinement m'a permis de comprendre que je suis bien plus heureux seul dans un bois ou un sentier qu'à m'emmer..er dans une sortie club sur une route (car je trouve exagérée une sortie 100% route ...)
mais nullement le raisonnement qui y conduit.

PS : je suis également surpris de la prééminence (regrettable) des parcours sur bitume dans le cadre des clubs que vous citez. Mais peut-être faudrait-il s'interroger sur les raisons de cette préférence (facilité, sécurité, proximité, planéité, ... ?).

_________________
PhiPhilo.

要养生 (yào yǎng shēng) "nourris ta vie" !
PhiPhilo
PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

https://phiphilo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Foncine Ven 4 Déc 2020 - 9:33

Bonjour

Me revoilà après un mois de confinement strict puisque ayant été malade de la Covid. Un moment assez difficile quand même et auquel je ne m'attendais pas . Je recommence seulement depuis cette semaine à ressortir pour aller marcher (type promenade) environ 30 mn. Le télétravail et les nuits qui arrivent vite ne favorisent pas non plus de longue sortie.
Je pense "rechausser" mes bâtons demain matin pour une première sortie tranquille.

Mais pourquoi diantre ceux et celles qui "promènent leurs bâtons", qui échangent des recettes de cuisine, bref qui, peut-être, ne cherchent rien d'autre qu'un peu de convivialité au grand air, devraient-ils être considéré(e)s comme des hérétiques de la marche nordique ?

C'est aussi ce qu'on leur vend dans des clubs, il suffit de regarder toutes ces images de groupes de marcheurs(euses) nordiques posant pour une photo du club , et avec les commentaires ad hoc.
Ceci est un peu moins vrai dans ma région, l'Isère où beaucoup de groupes se forment pour faire de la randonnée en montagne via les clubs type CAF ou clubs locaux et retrouvent donc cette convivialité recherchée.

Pour la notion de "vrais marcheurs" , cela me rappelle l'époque où je faisais beaucoup de ski de fond classique, ou à l'identique nous avions divers types de pratiquants sur les mêmes pistes, surtout le week-end. Le spectre allait du pratiquant sportif qui s'entraînait soit en club soit seul , au groupe de pratiquants "loisirs" avec pic nic dans le sac à dos et ski à écaille . L'arrivée du "skating" les a d'ailleurs chassé des pistes et ils se retrouvent maintenant sur les parcours de raquette. 
Parlons de la manière dont on pratique, même si personnellement j'ai un peu de mal avec les gens qui pratiquent une activité sans essayer de s'améliorer dans leur pratique

_________________
Foncine
A chaque âge, sa vie  Clin d'oeil
Foncine
Foncine

Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Gege Ven 4 Déc 2020 - 11:18

Bonjour
Pas de problème pour ma part pour continuer à marcher dans les règles sanitaires et techniques Very Happy et sur des terrains propices à la MN .
Cela fait aussi longtemps que je ne suis plus en club . Cela fait plus de 7 ans que je pratique et je penses que les clubs devaient être à l'époque plus axés sur une pratique sportive que maintenant. D'ailleurs je pratique souvent avec d'autres personnes issues elles aussi du même club.
Les principales raisons pour avoir quitté le club : ne faisant pas de compétitions nous étions un peu mal vus au bout d'un moment, une liberté sur les horaires, très peu de travail propre à la technique de la marche nordique, mais plus axé sur les notions de VMA, fractionnés etc...

Je pense et j'espère aussi que la crise sanitaire permettra peut-être d'avoir d'autres approches d'ailleurs dans les clubs , surtout sur l'aspect économique
J'ai trouvé ce matin une information produite par le Val de Reuil Athlétique Club sur la partie restant au club sur le prix d'une licence


MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Val_de10

Cela permet aussi de comprendre pourquoi il faut plus de licencié(e)s, même si on marche sur les routes et on parle cuisine
Heureusement aussi qu'il y a des bénévoles

Gérard

Gege


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Nature17 Ven 4 Déc 2020 - 12:06

Hello à tous, 

Je réponds sur quelques points.

@Phiphilo
Par "vrais marcheurs nordiques", j'entendais simplement des personnes qui pratiquent ou tentent de mettre en application les gestuelles/techniques/régles/codifications de ce sport. Rien de bien extraordinaire ...

Et pour répondre à tes propos " diantre ceux et celles qui "promènent leurs bâtons", qui échangent des recettes de cuisine, bref qui, peut-être, ne cherchent rien d'autre qu'un peu de convivialité au grand air, devraient-ils être considéré(e)s comme des hérétiques de la marche nordique ? "
Diantre (zut, je fais du Phiphilo), ben parce que s'ils viennnent dans un club de marche nordique, c'est pour y faire de la marche nordique, non ? 
Et que si d'autres personnes viennent pour y faire de la vraie marche nordique et en partent ecoeurées parce qu'à aucun moment on n'y fait de la marche nordique, jamais ce club ne sera un club de vraie marche nordique ! Tout au plus seront-ils capables d'écrire non pas sur le blog de Phiphilo, mais sur celui de www.marmiton.org  

Donc le but d'un club de marche nordique est-il de promouvoir la marche nordique, ou d'aérer des batons, préparer des repas de fêtes et vérifier l'état des bitumes communaux ?
Vaste sujet métaphysique n'est-il pas  

@Gege
Concernant ta conclusion "Cela permet aussi de comprendre pourquoi il faut plus de licencié(e)s, même si on marche sur les routes et on parle cuisine. Heureusement aussi qu'il y a des bénévoles" , je vais y répondre en deux temps.

1) J'ai été bénévole, secrétaire et président de club dans ma vie. Mais sauf erreur de ma part, quand on vendait une activité sportive, c'est pour en faire, pas pour pratiquer un succédané.
Quand j'étais au Ju jitsu, on ne donnait pas des cours de Taï-chi-chuan  No
Et quand je choisis une voiture essence chez mon concessionnaire, et qu'il me vend un diesel, il y a tromperie me semble t'il No

2) Le fait d'avoir besoin d'adhérents est une logique qui ne m'a pas échappé, c'est même vital pour un club. Mais celui-ci est-il obligé de ratisser large en mentant par omission sur la vraie pratique faite dans celui-ci ?
De même, est-ce que les commerçants qui ont un besoin urgentissime de clients ces temps-ci devraient mentir sur ce qu'ils vendent pour survivre ? 

Je persiste donc à dire que :
- ce que j'ai fait dans ce club n'est pas de la marche nordique, il est donc anormal et immoral que l'on m'ait vendu une soi disant pratique de marche nordique
- Je vais forcer le trait : si on envoie un de tes proches dans un centre de rééducation médical, et que l'on ne lui donne aucun conseil vis à vis de ses attendus, c'est du foutage de gueule ou une appétence incroyable en professionnalisme et respect ?
 
Donc ne pas faire de la marche nordique dans un club de marche nordique est une projection dans l'absurde ( Raymond Devos, reviens vite, j'ai un sujet de sketch à te proposer Rolling Eyes ), mais si en plus les parcours sont de la daube ( manifestement les recettes de cuisine m'ont perturbé Twisted Evil ) et sont de la balade transroutiére, il vaut mieux dans un tel cas que je signe un partenariat avec Amazon pour livrer à pieds les colis en porte-à-porte  Wink


Dernière édition par Nature17 le Ven 4 Déc 2020 - 12:50, édité 4 fois
Nature17
Nature17

Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Gege Ven 4 Déc 2020 - 12:27

@Nature17
La question serait plutôt
Est-ce qu'en proposant une marche nordique tel que vous la concevez , il y aurait autant d'adhérents ?


Gege


Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Nature17 Ven 4 Déc 2020 - 12:36

@Gege a écrit:@Nature17
La question serait plutôt
Est-ce qu'en proposant une marche nordique tel que vous la concevez , il y aurait autant d'adhérents ?


La question est : un club de marche nordique est-il prévu pour promouvoir la marche nordique ? 

Un club de foot est-il prévu pour promouvoir le foot ? Ou le Rugby ?

Un club de pétanque est-il prévu pour promouvoir la pétanque ? Ou le bilboquet ?

Un club de Polo est-il prévu pour promouvoir le Polo ? Ou le bowling ?


PS : je ne propose pas une marche nordique telle que je la conçois, mais telle qu'elle existe ! Rien d'autre ! Et dans des clubs censés la promouvoir ... Car c'est le principe même de la raison d'être de ces clubs
PPS : rien n'empèche les dits clubs de scinder leurs activités en 2 branches : marche et marche nordique. je les y engage fortement dans un souci d'honneté et de cohérence vis à vis des adhérents
Nature17
Nature17

Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par NordicPat Ven 4 Déc 2020 - 14:12

Bonjour à toutes et tous,

Pour ma part, j'ai fait la part des choses entre ce qui s'est imposé à moi et ce sur quoi j'ai pu agir (dans les situations difficiles ma pratique est plutôt d'éviter de me lamenter ou râler sur les choses auxquelles de toute façon je ne peux rien, pour me consacrer à ce que je peux faire pour aller de l'avant).

 
Ce qui s'est imposé :
 
Ne plus pouvoir marcher avec mes compagnons (de club et autres). C'est ce qui m'a finalement le plus manqué. J'en profite pour un petit commentaire sur les propos de Nature17.
Je compatis ! Je trouve d'ailleurs que tu fais preuve de beaucoup de patience  Pouces Dans une telle situation, il y a longtemps que j'aurais pris le large. 
Je trouve en effet incompréhensible que des marcheurs nordiques restent sur le bitume quand ils peuvent profiter de chemins et de la nature. Quant à leur forme de pratique, c'est plutôt courant en club, il est vrai que beaucoup viennent plus pour le plaisir de se retrouver et papoter. Il en faut pour tous les gouts mais dans ce cas, la bonne pratique est en effet, comme le précise Michel02, de faire des groupes correspondant aux niveaux et attentes de chacun. C'est le cas dans mon club aussi, mais même les nouveaux venus s'appliquent à adopter le bon geste.  Je trouve d'ailleurs que, sans qu'on soit des "forcenés de la technique", le niveau général s'est bien amélioré. Je comprends que ton coach n'y peut rien si tout le monde ou presque s'en fiche. Il a en revanche une part de responsabilité dans le choix des itinéraires (à lui de faire sortir des sentiers battus, surtout du bitume) et dans l'appellation "marche nordique" de la pratique.
@Phiphilo a écrit:Mais pourquoi diantre ceux et celles qui "promènent leurs bâtons", qui échangent des recettes de cuisine, bref qui, peut-être, ne cherchent rien d'autre qu'un peu de convivialité au grand air, devraient-ils être considéré(e)s comme des hérétiques de la marche nordique ? 

Je suis d'accord sur le fait qu'il n'a rien de honteux à ça, pourquoi pas aussi de "marcher comme si on nageait". Mais dans ce cas, on appelle ça randonner et pas marcher nordique… au risque de la "tromperie sur la marchandise" dont Nature17  est la victime, comme d'autres.

 
Rester dans le périmètre de la réglementation
Je fais partie de ceux qui on -a peu près- respecté les règles, en dépassant juste un petit peu l'heure impartie et en mettant le nez -et les pieds- en dehors de mon rayon d'un km, en nature. Le changement le plus sensible a été de mettre fin à mes séances de natation (au moins un point commun avec Phiphilo !).
Finalement, hormis des séances raccourcies, ça ne m'a pas empêché de prendre du plaisir à marcher.  Le point positif, c'est que j'ai arrêté de prendre ma voiture pour aller au point de départ de nos différents parcours. Et surtout, par combattre la monotonie, cela m'a conduit à diversifier mes formes de pratique, donc agir sur ce qui était à ma portée.
 
Une seule grosse déception : Nous avions organisé, avec mon club, la première édition d'un grand évènement pour le mois de mai :  LA VIKING NORDIC'WALK & TRAIL. Tout était prêt mais… patatras !!! On espère pouvoir remettre ça l'an prochain (une date à cocher dans l'agenda de celles et ceux qui auraient envie de s'offrir un week-end normand pour le week-end de l'ascension).
 
Mais tout ça ce n'a pas grande importance par rapport à ce qu'à connu Foncine, et pire pour d'autres...


Ce sur quoi j'ai pu agir dans ma pratique de marcheur nordique.
 
J'ai horreur de la monotonie et j'ai donc cherché à compenser le manque de variété de mon parcours de confinement (même s'il est quand même plutôt sympa) par la variété des pratiques :
- Des séances "cool" tout au plaisir de profiter tranquillement de mon environnement et penser à des choses positives.
- Des séances orientées techniques, en pensant surtout à tous les aspects du geste. C'est ce qui m'a conduit à créer un" tuto audio" pour faciliter la concentration
- Des séances de fractionné court ou long. D'où l'idée de créer les "tempos audio "pour éviter de se "prendre la tête" avec le chrono et se donner du cœur à l'ouvrage avec de la musique adaptée. (Je vais bientôt reprendre les sorties en groupe "au top" de ma forme !)
- Du coup, moi qui n'avais jamais couru ni marché avec des écouteurs et y était plutôt hostile, ça m'a donné l'idée d'essayer avec des playlists diversifiées pour m'accompagner de temps en temps… en y prenant finalement beaucoup de plaisir. La découverte du casque audio à conduction osseuse (encore merci Girondine !!!), c'est une vraie révélation. J'ai développé tout ça dans le dernier article de mon blog  UN CASQUE POUR MARCHER ?,avec pour conclusion : "non aux a priori, oui à la diversité, oui à la marche nordique en silence aussi".
Je suis viens d'ailleurs de faire  ma première sortie longue depuis la "libération", de 3 heures, avec le casque sur les tempes, mais sans éprouver l'envie de mettre de la musique, tout occupé à l'exploration d'un nouveau secteur forestier pour "la rentrée" avec mes potes.
 
Au final, la contrainte des confinements a plutôt été pour moi l'opportunité de faire plein de choses nouvelles (depuis le mois de mars).  Dans le domaine de la marche nordique : sur le terrain mais aussi dans les échanges, sur ce forum et ailleurs, la création de mon blog pour partager ma passion et promouvoir notre pratique. 
Finalement je n'aurai jamais autant "marché, pensé, lu, écouté et écrit nordique" que ces derniers mois, Very Happy 
Je suis d'ailleurs en train de "mûrir" un nouveau projet  Reflexion

Que du positif finalement !



@Michel02 a écrit:Je confirme, à la fin d'une saison tu es en mesure de reproduire quelques recettes de cuisine, certes savoureuses, mais est-ce bien le but recherché?!!!... Je pense à cet instant à 
@NordicPat....
 Je n'ai pas bien compris, Michel, ce qui t'a fait penser à moi !?


Bonne continuation et/ou bonne reprise
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par NordicPat Ven 4 Déc 2020 - 14:38

J'ai envoyé mon post avant d'avoir vu les derniers de Nature17.
Alors oui, je suis complètement d'accord avec ses compléments

@Gege a écrit:La question serait plutôt
Est-ce qu'en proposant une marche nordique tel que vous la concevez , il y aurait autant d'adhérents ?

Une autre question serait: le but est-t-il de recruter des adhérents et empocher des licences ou faire de la marche nordique ?
Dans mon club, il nous est arrivé de conseiller (gentiment !) à des nouveaux venus, de s'orienter plutôt vers un club de randonnée. Non pas par volonté d'exclusion mais simplement pour leur éviter de galérer, parce qu'ils n'avaient pas compris ce qu'était la marche nordique. Cela dit, on ne marche pas comme des fous et personne ne s'est jamais fait reprocher de ne pas passer la main derrière la hanche  Smile

A chacun sa pratique, à chacun de trouver la structure adaptée

NordicPat

_________________
NordicPat
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par PhiPhilo Ven 4 Déc 2020 - 14:43

@Nature17 a écrit:Diantre (zut, je fais du Phiphilo), ben parce que s'ils viennnent dans un club de marche nordique, c'est pour y faire de la marche nordique, non ? 
Et que si d'autres personnes viennent pour y faire de la vraie marche nordique et en partent ecoeurées parce qu'à aucun moment on n'y fait de la marche nordique, jamais ce club ne sera un club de vraie marche nordique ! Tout au plus seront-ils capables d'écrire non pas sur le blog de Phiphilo, mais sur celui de www.marmiton.org  

"Pour y faire de la marche nordique" ... hum. Vous me rappelez un certain premier ministre d'une certaine république d'Europe de l'ouest qui prétend que le meilleur moyen de ne pas tomber malade, c'est ... de rester en bonne santé !!! On appelle ça "énoncer une tautologie" (= défoncer une porte ouverte). Donc, selon vous, si l'on fait partie d'un club de marche nordique, c'est pour y pratiquer ... la marche nordique ?! Fallait y penser ! 

Cela dit, sérieusement, qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que ceux et celles que vous décrivez avec condescendance et un brin de mépris comme juste disposé(e)s à "aérer des batons, préparer des repas de fêtes et vérifier l'état des bitumes communaux" ne font pas de la marche nordique ? Avez-vous une définition incontestable de l'essence de la marche nordique ? Dans ce cas, quelle est-elle ? Avez-vous parcouru les innombrables fils de discussion du présent forum où c'est de cela qu'il est question sans jamais, au grand jamais, trouver le moindre terrain d'entente ? Et qu'est-ce qui vous dit que, si on la pratiquait autrement la marche nordique (dans votre vocabulaire = si on en faisait de la "vraie"), ce ne serait pas les sus-nommé(e)s qui partiraient écœuré(e)s ? Auquel cas, pourquoi leur perte pour leur club serait-elle moins dommageable que la vôtre ?

Pour résumer :
@Nature17 a écrit:Par "vrais marcheurs nordiques", j'entendais simplement des personnes qui pratiquent ou tentent de mettre en application les gestuelles/techniques/régles/codifications de ce sport. Rien de bien extraordinaire ...
Et pourtant :
@Nature17 a écrit:Vaste sujet métaphysique n'est-il pas  
Je ne vous le fais pas dire !

PS : salutations à Foncine pour sa récupération et son retour parmi nous !

_________________
PhiPhilo.

要养生 (yào yǎng shēng) "nourris ta vie" !
PhiPhilo
PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

https://phiphilo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par NordicPat Ven 4 Déc 2020 - 16:12

Bonjour Gégé

Gégé a écrit: Cela fait plus de 7 ans que je pratique et je penses que les clubs devaient être à l'époque plus axés sur une pratique sportive que maintenant. D'ailleurs je pratique souvent avec d'autres personnes issues elles aussi du même club.
Les principales raisons pour avoir quitté le club : ne faisant pas de compétitions nous étions un peu mal vus au bout d'un moment, une liberté sur les horaires, très peu de travail propre à la technique de la marche nordique, mais plus axé sur les notions de VMA, fractionnés etc...

Je pense et j'espère aussi que la crise sanitaire permettra peut-être d'avoir d'autres approches d'ailleurs dans les clubs , surtout sur l'aspect économique
J'ai trouvé ce matin une information produite par le Val de Reuil Athlétique Club sur la partie restant au club sur le prix d'une licence

Les choses ont dû évoluer depuis que tu as quitté ton club, à moins que ce soit les clubs qui ont (probablement aussi !) ont des pratiques très variées. 
Moi je marche depuis 3 ans dans un club où, sur la 60aine de licenciés, 10% maxi font une compétition de temps en temps. Notre objectif, c'est surtout de marcher nordique sur des parcours diversifiés (toujours en nature) en privilégiant la convivialité... ce qui n'empêche pas de se "tirer la bourre" de temps en temps dans à l'avant du groupe). Il y a une séance technique spécifique par semaine mais qui attire très peu de monde.

Si tu étais au VRAC dont tu as récupéré l'article, on doit être voisins ! Je marche au CORE Athlétisme et tu connais alors certainement l'EAPE, dans le coin, qui compte 400 marcheurs nordiques, répartis en plein de groupes de différents niveaux. Et là aussi le groupe "sportif" ne représente qu'une petite minorité.

C'est bien ce que j'apprécie dans la marche nordique et qui en explique certainement le succès : on peut la pratiquer en mode sportif, mais aussi, finalement pour le plus grand nombre, en mode loisir. C'est surtout celui-là qui génère le plus de licences (Athlé santé pour la FFA) et l'essentiel des finances du club.

NordicPat

_________________
NordicPat
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Nature17 Ven 4 Déc 2020 - 16:58

@PhiPhilo a écrit:
Cela dit, sérieusement, qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que ceux et celles que vous décrivez avec condescendance et un brin de mépris comme juste disposé(e)s à "aérer des batons, préparer des repas de fêtes et vérifier l'état des bitumes communaux" ne font pas de la marche nordique ? Avez-vous une définition incontestable de l'essence de la marche nordique ? Dans ce cas, quelle est-elle ? Avez-vous parcouru les innombrables fils de discussion du présent forum où c'est de cela qu'il est question sans jamais, au grand jamais, trouver le moindre terrain d'entente ? Et qu'est-ce qui vous dit que, si on la pratiquait autrement la marche nordique (dans votre vocabulaire = si on en faisait de la "vraie"), ce ne serait pas les sus-nommé(e)s qui partiraient écœuré(e)s ? Auquel cas, pourquoi leur perte pour leur club serait-elle moins dommageable que la vôtre ?

Il va de soi que je ne suis pas à ton niveau et m'en excuse. 

Par contre, je sais reconnaitre une précieuse ridicule ( tel les appelait Molière ) qui s'autorise en permanence à jouer le pseudo érudit incontinent scriptural sur un forum, et qui utilise abondamment des formulations abscondes et/ou en langues étrangères pour faire croire qu'il est savant !

De même, quand cette sympathique personne parle de condescendance et mépris, il est évident que ses longues loghorrées insipides n'ont pas pour but de vouloir s'auto-valoriser et démontrer qu'elle a divinement atteint un niveau supérieur dans l'élévation de son âme et karma ...
 
Et que ses lecteurs ne peuvent qu'être admiratifs et reconnaissants devant la force des analyses délivrées par le prophète !
Bah, y a un  impie appelé nature17 qui va finir comme les mécréants !

A part ça, tu vas bien ?


Dernière édition par Nature17 le Ven 4 Déc 2020 - 17:28, édité 1 fois
Nature17
Nature17

Localisation : Charente-Maritime

NordicPat aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par PhiPhilo Ven 4 Déc 2020 - 17:24

@Nature17 a écrit:
@PhiPhilo a écrit:
Cela dit, sérieusement, qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que ceux et celles que vous décrivez avec condescendance et un brin de mépris comme juste disposé(e)s à "aérer des batons, préparer des repas de fêtes et vérifier l'état des bitumes communaux" ne font pas de la marche nordique ? Avez-vous une définition incontestable de l'essence de la marche nordique ? Dans ce cas, quelle est-elle ? Avez-vous parcouru les innombrables fils de discussion du présent forum où c'est de cela qu'il est question sans jamais, au grand jamais, trouver le moindre terrain d'entente ? Et qu'est-ce qui vous dit que, si on la pratiquait autrement la marche nordique (dans votre vocabulaire = si on en faisait de la "vraie"), ce ne serait pas les sus-nommé(e)s qui partiraient écœuré(e)s ? Auquel cas, pourquoi leur perte pour leur club serait-elle moins dommageable que la vôtre ?

Il va de soi que je ne suis pas à ton niveau et m'en excuse. 

Par contre, je sais reconnaitre une précieuse ridicule ( tel les appelait Molière ) qui s'autorise en permanence à jouer le pseudo érudit incontinent scriptural sur un forum, et qui utilise des formulations abscondes et en langues étrangères pour faire croire qu'il est savant !

De même, quand cette sympathique personne parle de condescendance et mépris, il est évident que ses longues logghorées insipides n'ont pas pour but de vouloir s'auto-valoriser et démontrer qu'elle a atteint un niveau supérieur dans l'élévation de son âme et karma ! 
Et que ses lecteurs ne sont là que pour quérir admirativement des analyses de prophète de bazar et de comptoirs ( bon, pas en ce moment vu qu'ils sont fermés ) 

A part ça, tu vas bien ?

Cool, man. Cool ! Pour ce qui est de la logorrhée (et non "loggorhée") absconse (et non "absconde"), je tombe sur un maître ! Je crois que, finalement, je préfère les recettes culinaires.

En tout cas, vous devriez marcher un peu. Ou faire un peu de yoga. Ça vous détendrait !

PS : veuillez pardonner mon français approximatif ; c'est pour moi une langue étrangère.

_________________
PhiPhilo.

要养生 (yào yǎng shēng) "nourris ta vie" !
PhiPhilo
PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

https://phiphilo.blogspot.com/

Nature17 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Nature17 Ven 4 Déc 2020 - 17:38

@PhiPhilo a écrit:Cool, man. Cool ! Là ce n'est plus de la logorrhée (et non "loggorhée") absconse (et non "absconde") ! C'est carrément de l'incontinence !


En tout cas, vous devriez marcher un peu. Ou faire un peu de yoga. Ça vous détendrait !

PS : veuillez pardonner mon français approximatif ; c'est pour moi une langue étrangère.

Pas possible que ce soit le vrai Phiphilo qui me réponde ! Moins de 150 lignes, et pas de citations à la noix en chinois ou japonais !

Vous êtes qui ? Un usurpateur ? Libérez le vrai Phiphilo ! On veut notre quota hebdomadaire de textes rédempteurs nous dirigeant vers la divine lumière pour la sauvegarde de notre karma !

PS : dans ta première ligne, un pointe de condescendance, dans la seconde une pointe de mépris. Mais quel est donc le nom de ce charmant forumeur qui taxait les autres de condescendant et méprisant ? 

PPS : pauvreté des arguments dans ta réponse, trés symptomatique de ceux qui passent leur temps à s'écouter et s'admirer !


Dernière édition par Nature17 le Ven 4 Déc 2020 - 17:50, édité 1 fois
Nature17
Nature17

Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par PhiPhilo Ven 4 Déc 2020 - 17:47

@Nature17 a écrit:
@PhiPhilo a écrit:Cool, man. Cool ! Là ce n'est plus de la logorrhée (et non "loggorhée") absconse (et non "absconde") ! C'est carrément de l'incontinence !


En tout cas, vous devriez marcher un peu. Ou faire un peu de yoga. Ça vous détendrait !

PS : veuillez pardonner mon français approximatif ; c'est pour moi une langue étrangère.

Pas possible que ce soit le vrai Phiphilo qui me réponde ! Moins de 150 lignes, et pas de citations à la noix en chinois ou japonais !

Vous êtes qui ? Un usurpateur ? Libérez le vrai Phiphilo ! On veut notre quota hebdomadaire de textes rédempteurs nous dirigeant vers la divine lumière pour la sauvegarde de notre karma !

Ah ah ah ! lol!

NordicPat, je t'ai reconnu malgré ton grossier déguisement ! geek

_________________
PhiPhilo.

要养生 (yào yǎng shēng) "nourris ta vie" !
PhiPhilo
PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

https://phiphilo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par NordicPat Ven 4 Déc 2020 - 18:13

@Phiphilo a écrit:Ah ah ah ! MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Lol

NordicPat, je t'ai reconnu malgré ton grossier déguisement ! MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Icon_geek
Ben non, c'est même pas moi !!!
@Nature17 a écrit:Vous êtes qui ? Un usurpateur ? Libérez le vrai Phiphilo ! On veut notre quota hebdomadaire de textes rédempteurs nous dirigeant vers la divine lumière pour la sauvegarde de notre karma !

PS : dans ta première ligne, un pointe de condescendance, dans la seconde une pointe de mépris. Mais quel est donc le nom de ce charmant forumeur qui taxait les autres de condescendant et méprisant ? 

PPS : pauvreté des arguments dans ta réponse, trés symptomatique de ceux qui passent leur temps à s'écoute


mort de rire  Trop fort !

Tiens, quelqu'un qui partage mon point de vue sur Monsieur-je-sais-tout-et-j'étale-ma-science et son pote Monsieur-je-vais-vous-expliquer-ce-qu'il faut-penser-en-suivant-la voie-du-dao.

Attention quand même à ne pas les provoquer pour éviter de sombrer dans des débats fumeux sans fin. J'ai donné, ne serait-ce que sur le topic qui avait amené celui-ci : Nos marches nordiques en confinement
Celui sur l'Eloge de la lenteur n'était pas mal non plus, et tous les autres sur lesquels on se chamaille.
Après, ça peut occuper les longues soirées d'hiver... si on n'a vraiment rien de mieux à faire  Smile

NordicPat
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Revenir en haut Aller en bas

MARCHE -  Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique Empty Re: Impact de la situation d'"urgence sanitaire" sur la pratique de la marche nordique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum