JMN - Je Marche Nordique : Tout Sur La Marche Nordique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -37%
UGREEN Batterie Externe 20000mAH Charge Rapide (USB C ...
Voir le deal
18.99 €

Eloge de la lenteur.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Eloge de la lenteur. - Page 2 Empty Re: Eloge de la lenteur.

Message par PhiPhilo le Lun 22 Juin 2020 - 12:13

Bonjour à tou(te)s et, tout particulièrement, à NordicPat.

@NordicPat a écrit:Il ne s'agit pas pour moi ici de conflit mais de débat. Il n'y a que les intégristes, extrémistes et dictateurs de tous poils (dont je ne crois pas que nous fassions partie) qui entrent en conflit (et bien pire encore) pour des idées.
Je plussoie ! J'espère juste  que nos lecteur(trice)s ne verront pas dans ce débat une tentative de détournement de sa vocation (même dans le cadre de cette sous-rubrique "marche nordique et spiritualité" que l'administration de ce site m'a fait l'amitié de créer). D'ailleurs, il me semble que la quasi-totalité des interventions dans la quasi-totalité des fils de discussion montrent bien que la marche, de quelque vocable qu'on la qualifie ("nordique", "athlétique", "rapide", "de randonnée", etc.) est compatible avec la réflexion et, peut-être même (c'est mon avis) la suscite. Ce que nous faisons ici, NodicPat et moi-même depuis presque un mois consiste à pousser un peu plus loin le bouchon. J'espère simplement que nous le poussons pas trop loin. Je prends donc le risque de ... continuer.

@NordicPat a écrit:j'ai bien noté que dans l'esprit des taoïstes, le vide n'est pas vraiment le vide, comme la lenteur n'est pas vraiment la lenteur... pas simple tout ça

Le vide est le vide mais n'est pas le négatif, encore moins le néant. La lenteur est la lenteur mais n'est pas la nonchalance, encore moins la mollesse. Aucune pensée n'est moins manichéenne et plus nuancée que la pensée taoïste (si cela vous intéresse, je développe ICI les principaux aspects du dào en le confrontant à la philosophie et au yoga). C'est la raison pour laquelle il me paraît important de l'explorer, non par esprit de prosélytisme, mais pour éviter ce que Wittgenstein appelait une "crampe mentale" à quoi les évidences sclérosées de la pensée occidentale main stream (notamment en ce qui concerne la pratique sportive en générale, et celle de la marche nordique en particulier) nous conduisent inévitablement. Parmi lesquelles ...

@NordicPat a écrit:Mais il est question dans ce propos de  "marche, randonnée, promenade"... et non pas de marche nordique.

... parmi lesquelles, cette détestable habitude de tout segmenter, tout compartimenter, en catégories hermétiques. Donc, si je vous comprends bien, qui randonne ne peut marcher nordiquement et vice versa. Ah bon ! Sachez qu'il arrive à votre serviteur de partir marcher pour un laps de temps et sur des parcours qui lui font alterner randonnée, marche rapide, marche nordique, escalade et trail. Il suffit, pour cela d'être doté d'une bonne santé, d'un bon sac à dos et de bons bâtons pliables (mon épouse a des TSL Outdoor et moi des Leki Micro Trail Race). Bien malin qui pourrait dire à quel moment précisément nous randonnons, nous trailons ou nous marchenordiquons. Et quelle importance de le savoir ? Pourquoi s'acharner à défendre à tout prix une orthodoxie auto-proclamée ?

@NordicPat a écrit:Si j'ai bien lu : "le sage dans toutes les civilisations est un marcheur qui progresse lentement appuyé sur son bâton". La notion de poussée (avec deux bâtons), un des éléments essentiel de la marche nordique, ne doit pas beaucoup l’intéresser.

Ce qui ne l'intéresse pas, en l'occurrence, c'est l'illusion consistant à confondre poussée sur deux bâtons et propulsion à l'aide des bâtons. Je ne développe pas : cf. ce qui a été dit ICI.

@NordicPat a écrit:Encore une fois je ne comprends pas cette volonté de vouloir à tout prix restreindre la pratique de la marche nordique à cette seule dimension et, en plus, mettre en accusation les millions de sportifs (y compris amateurs) dans le monde -pas seulement occidental- qui en effet acceptent d'endurer des "efforts absurdes", voire pour certains repousser leurs limites, se dépasser (ou peut aussi appeler ça progresser), sans pour autant se détruire.

Là encore, je ne développe pas. Ecoutez donc CECI : cela ne dure que trois minutes et il n'est pas question de dào.

@NordicPat a écrit:Il y a certes des aspect positifs dans la pensée taoïste, mais elle ne peut pas revendiquer d'être la "VERITE AVÉRÉE", en marche nordique comme dans la façon de penser en général.

Le dào dé jīng (Tao Te King) n'est pas le livre de la vérité mais celui de l'efficacité. Il s'agit d'y montrer l'efficacité d'une voie simple et apaisée, d'un cheminement long, lent et harmonieux dans la visée de 万岁, wàn suì, "la longue vie". "Longue vie" à quoi la dilapidation de l'énergie vitale qu'induisent les notions de vitesse et de compétition (et pas uniquement, cela va de soi, à travers le sport) ne peut que nuire.

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Eloge de la lenteur. - Page 2 Empty Re: Eloge de la lenteur.

Message par NordicPat le Lun 22 Juin 2020 - 22:38

Bonsoir à tous,

Pas de panique, je vais respecter ma promesse et ne relance pas le débat !  Laughing

Juste un dernier mot à Phiphilo à ce sujet, pour dire que malgré nos points de vue divergents, j'ai apprécié ces échanges : ils m'ont donné l'occasion de pousser la réflexion (à défaut de pousser sur mes bâtons).

J'aurai donc certainement l'occasion de revenir par ailleurs sur certains des points nous avons abordés, mais de façon plus pragmatique, en tout cas beaucoup moins "spirituelle".

Bonne marcheS à tous
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Revenir en haut Aller en bas

Eloge de la lenteur. - Page 2 Empty Re: Eloge de la lenteur.

Message par PhiPhilo le Mar 23 Juin 2020 - 10:44

@NordicPat a écrit:Juste un dernier mot à Phiphilo à ce sujet, pour dire que malgré nos points de vue divergents, j'ai apprécié ces échanges : ils m'ont donné l'occasion de pousser la réflexion (à défaut de pousser sur mes bâtons).

... et réciproquement. Merci à vous de m'avoir donné l'occasion de faire l'éloge de la lenteur en me donnant une réplique de qualité.

Bonne marche à vous ainsi qu'à tou(te)s nos lecteurs(trices) de quelque façon qu'on l'envisage.

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Foncine aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Eloge de la lenteur. - Page 2 Empty Re: Eloge de la lenteur.

Message par Claire Auf le Mer 1 Juil 2020 - 17:06

merci pour ces discussions et débats , que je ne pensais pas trouver sur ce forum
Claire

Claire Auf

Localisation : région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Eloge de la lenteur. - Page 2 Empty Re: Eloge de la lenteur.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum