Navigation


 Articles


 Retour au forum

JMN - Je Marche Nordique : Tout Sur La Marche Nordique   

Marche Nordique : Faire de grands pas ?

Angel | Publié le jeu 25 Mar 2021 - 17:13 | 1467 Vues

La marche nordique est une affaire de propulsion, j’écrirais plutôt de propulsion(S), avec deux moteurs : les pieds, mais aussi les bâtons. L’association des deux doit amener la Propulsion (avec un grand P).

Au regard des photos et vidéos proposées sur le forum, nous pouvons souvent voir les marcheurs à la recherche de grands pas ou de grandes enjambées. Cette recherche est souvent l’unique résultat de la propulsion-pied, grâce à un déroulé optimisé.

Quid alors, du haut du corps et des bâtons dans cette recherche d’optimisation de la longueur de pas. 

Dans un des posts sur le forum https://www.jemarchenordique.com/t991-la-poussee-sur-le-baton-et-la-magie-de-la-marche-nordique-de-jean-pierre-guilloteau , l’auteur nous explique les notions de renvoi de force et cela selon la manière et la zone où est posé le bâton.

Dans son article il nous parle du « geste standard », je dirais plutôt pour ma part « geste normal », le bâton est posé sous le centre de gravité (au milieu de la foulée) et avec le bras avant tendu, permettant de donner une certaine inclinaison au bâton au moment de ce planté. Ceci est valable surtout sur un terrain plat.

Or ce geste permet d’avoir en premier lieu une réaction verticale, très brève certes, mais dont on peut se servir pour allonger notre pas.

Comment :  Si vous plantez votre bâton et posez votre pied opposé simultanément, et grâce à un transfert de poids un peu plus appuyé que la normale sur ce pied, vous allez donc avoir l’autre pied en phase oscillante donc en mode libre. Vous pouvez aussi grâce à cette liberté avancer votre hanche, et ainsi avoir un pas plus long, sans un effort important.

Puis continuez votre mouvement de poussée en gardant la main basse c’est l’effet propulsion-bâton.

Pour ressentir ce transfert de poids, vous pouvez marcher au bord d’une route, un pied sur le goudron, l’autre dans la partie non asphaltée. Marchez aussi uniquement avec un bâton, celui sur la partie hors goudron. Faites cela doucement.

En appuyant alors sur le bâton vous devriez ressentir cette élévation, et en exagérant le transfert de poids sur le pied au sol, avancez votre hanche et ainsi faire un pas plus long

En montée :

Lors de montée, la propulsion par le déroulé du pied, va être difficile à exécuter, parfois même impossible.

Par contre, en continuant ce travail de transfert de poids avec l’aide des bâtons, cela va vous permettre de continuer à faire des pas un peu plus grand, par contre il va falloir jouer avec votre hauteur de bras devant afin de trouver la bonne zone pour planter le bâton et continuer à ressentir ce mouvement

Mais faut-il faire des grands pas ?

Oui en non, cela va dépendre du terrain bien sur, mais un trop grand pas risque aussi de nuire au rythme que vous pouvez amener à votre marche . Le rythme est une qualité indispensable. Lorsqu’il est maîtrisé, les mouvements sont alors fluides, harmonieux et précis

Retrouvez la discussion autour de ce sujet sur le forum ici : https://www.jemarchenordique.com/t1164-marche-nordique-faire-de-grands-pas#7746

À propos de l'auteur