JMN - Je Marche Nordique : Tout Sur La Marche Nordique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
ASOS : Jusqu’à -75% sur 1000 looks Homme
Voir le deal

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Spb85 le Mer 11 Mar 2020 - 16:16

Bonjour
Sujet intéressant avec de remarques elles aussi intéressantes. 
Pour une activité nouvelle, il est vrai que l'on aurait pu espérer peut-être une autre philosophie que celle des courses , bien que j'en ais fait Very Happy , des réglements et des tricheurs volontaires ou involontaires.
Patrice
Spb85
Spb85

Localisation : Centre Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Gege le Ven 13 Mar 2020 - 9:39

Bonjour
A l'heure où les rencontres et réunions sportives ou non d'ailleurs doivent être évitées, et où la grande majorité sont annulées ou reportées je me pose une question :
Pourrait-on vivre  sans compétitions, sans chrono, sans classement (même en marche nordique  Very Happy) ?

Que vont faire les inconditionnels de la compétition et du classement ? vont-ils réussir à vivre sans ?
A-t-on besoin de rassemblements, pour se mesurer , ou simplement pour se rencontrer ?

Un test grandeur nature est à venir.

Bonne continuation
Gérard

Gege


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Fabrice_13 le Ven 13 Mar 2020 - 16:33

Bonjour,

Pour moi, les compétitions et rencontres non chrono sont la cerise sur la gâteau pour ce sport. J'aime bien y aller, on y rencontre des amis et on y partage de bons moments. On peut s'en passer cela permettra à leurs retours de les trouver encore meilleurs.

@+

Fabrice
Fabrice_13
Fabrice_13

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par neofoxy le Sam 14 Mar 2020 - 20:43

@Gege a écrit:Bonjour
A l'heure où les rencontres et réunions sportives ou non d'ailleurs doivent être évitées, et où la grande majorité sont annulées ou reportées je me pose une question :
Pourrait-on vivre  sans compétitions, sans chrono, sans classement (même en marche nordique  Very Happy) ?

Que vont faire les inconditionnels de la compétition et du classement ? vont-ils réussir à vivre sans ?
A-t-on besoin de rassemblements, pour se mesurer , ou simplement pour se rencontrer ?

Un test grandeur nature est à venir.

Bonne continuation
Gérard
Bah ca va être chaud pour certain. Une compet c'est aussi des rituels, une preparation, des objectifs (sans objectifs, je n'arriverais pas à m'entrainer ni même à faire autre chose que passer mon temps libre devant la télé ou un jeu vidéo), un stress positif avant course, des doutes (la dernière semaine d'une grosse echéance est délicieuse). Le classement ne compte pas toujours: sur un marathon de paris, je me cogne si je suis 3000 places devant ou derrière et sur des defis le but est juste de finir même si c'est dernier. Ce qui compte pour moi c'est surtout l'émotion. Finir une epreuve connue à plus de valeur (j'avais les larmes aux yeux en finissant mon premier semi, mon premier marathon, le 45km de l'ecotrail et le raid du Morbihan et je compte en avoir de nouveau) que beaucoup de tres bons resultats aux courses du coin tout comme pour les cyclistes une echappée solitaire sur le tour de France fait plus d'emotions qu'une victoire d'etape sur les autres tours.
La recherche peut être de se depasser, de tester ses limites, d'avoir une experience differente, ...
Il peut n'y avoir aucun moment d'echange avec les autres sur du non chrono (versailles-mantes par exemple) comme des supers echanges sur des epreuves chronometrées (raid du Morbihan par exemple ou même le 18km du coin).
Chacun recherche quelque chose et ça va surement nous manquer quoiqu'on en dise. Reste a garder la motivation et la santé pour répondre présent à la reprise....qui sera liberatrice.
Je ne pretend pas un jour être tres bon. Je ne serais jamais qu'un coureur à pied médiocre et un marcheur pas trop mauvais et je le sais donc je peux dire que pour moi l'émotion est le plus important.


Dernière édition par neofoxy le Sam 14 Mar 2020 - 22:08, édité 1 fois

neofoxy


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par mICHEL02 le Sam 14 Mar 2020 - 21:13

Il en faut pour tous les goûts, que ceux qui n'apprécient pas la compèt' n'en fassent pas, et puis voilà….on oblige personne  Hein42 

Perso, je serais plutôt comme toi @neofoxy Pouces ...effectivement "l'émotion" compte beaucoup : ça démarre par le projet, puis  la préparation à l'évènement, la participation bien entendu et enfin les souvenirs qui en découlent...mais pas d'inquiétudes, je saurai attendre des jours meilleurs, en attendant je marche par monts et par vaux pour le plaisir Bonsoir

mICHEL02


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par jacrou30 le Dim 15 Mar 2020 - 7:49

Bonjour,
   Personnellement je suis out coté performance, bientôt 70ans, mais l'esprit compétition/perfectionnement anime encore dans mon club à tout âge, même à 85 ans pour une dame qui s'inscrit, lors des manifestations, encore et fait les "14 - 15km, x100m de dénivelé" en MN en bien moins de 3h.
    Comme dit plus haut, nos séances ont toujours un esprit entrainement, correction, perfectionnement .... cela rend moins monotone. On fait aussi des séances endurance, avec moins de rigueur MN, plutôt Nordic Trail. 
   El le Chrono, dans tout çà?   Ben, à l'arrivée des séances, chacun (ceux qui en ont) regarde son smartphone et nous informe: KM - temps- dénivelé et suivant on est content ou on a beaucoup parlé. Laughing

What do you want to do ?
New mail
Copy

jacrou30


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Foncine le Dim 15 Mar 2020 - 21:47

J'étudie une nouvelle pratique sur base de MN et de Ski de fond actuel, que j'appelle le Nordic Trail. La base est d’alléger les règles de la MN , mode FFA, lié à la Compétition, et de se rapprocher des pas de ski de fond, type skating et du Télématk. Le Nordic Trail permet à chacun d'adapter son pas suivant le relief et sa condition physique. Il est plus ludique.
Bonjour @jacrou30
Venant du monde du ski de fond et non du monde de l'athlétisme, ma pratique de la MN se rapproche plus de la technique du ski de fond classique. 
Je pense que la technique minimale de base dont je parlais ici https://www.jemarchenordique.com/t842-pour-une-technique-minimale-en-marche-nordique si elle est réalisée correctement correspond à celle du ski de fond.
D'ailleurs je l'applique personnellement et je retrouve des sensations physiques assez proches du ski de fond, par contre il ne faut pas espérer faire plus de 8 km/h.
Un des points essentiel et dont on ne parle jamais (je n'ais pas trouvé encore de littérature sur le sujet sur des articles ou livres de marche nordique), ce point étant le fondement du ski de fond classique ou skating d'ailleurs est le Transfert de Poids.
Maintenant et avec mes origines sportives, j'ai effectivement du mal à concevoir de la Marche Nordique sur des circuits , sans quelques pentes, etc..
D'ailleurs lorsque je regarde les vidéos de marcheurs nordiques en compétition, la technique qu'ils utilisent ne leur permettra pas à mon avis de faire un seul mètre en ski de fond classique  Pompes
Je pense donc qu'il est dommage d'inverser en créant une nouvelle dénomination alors que la marche nordique vient de cette activité.
Ce qu'il manque en marche nordique par rapport au ski de fond, c'est la diversité du mouvement en fonction du relief et les phases de "repos ou respiration" durant les descentes. 
Bonne marche


Dernière édition par Foncine le Dim 15 Mar 2020 - 23:33, édité 1 fois

_________________
Foncine
A chaque âge, sa vie  Clin d'oeil
Foncine
Foncine

Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par neofoxy le Dim 15 Mar 2020 - 23:24


Maintenant et avec mes origines sportives, j'ai effectivement du mal à concevoir de la Marche Nordique sur des circuits , sans quelques pentes, etc..
D'ailleurs lorsque je regarde les vidéos de marcheurs nordiques en compétition, la technique qu'ils utilisent ne leur permettra pas à mon avis de faire un seul mètre en ski de fond classique  Pompes
Je confirme pour avoir essayé y'a 2 ans. Je suis une quiche en ski de fond....

neofoxy


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par PhiPhilo le Lun 16 Mar 2020 - 6:38

@Foncine a écrit:je retrouve des sensations physiques assez proches du ski de fond, par contre il ne faut pas espérer faire plus de 8 km/h. Un des points essentiel et dont on ne parle jamais (je n'ais pas trouvé encore de littérature sur le sujet sur des articles ou livres de marche nordique), ce point étant le fondement du ski de fond classique ou skating d'ailleurs est le Transfert de Poids.[...] Ce qu'il manque en marche nordique par rapport au ski de fond, c'est la diversité du mouvement en fonction du relief et les phases de "repos ou respiration" durant les descentes. 

Je suis assez d'accord avec ce constat. D'une manière générale, la "technique" qui est généralement présentée comme étant celle du mouvement orthodoxe est très stéréotypée et ... un rien martiale ! Récemment, je l'ai fait remarquer à une pratiquante qui s'étonnait de me voir changer de "style" selon la force et la direction de la pente. Et d'ajouter que, à la lumière de mes pratiques sportives antérieures, je tâche toujours, pour ce qui me concerne, de faire en fonction 1) de mon état de fraîcheur et 2) de l'état du terrain sur lequel j'évolue. Et, en effet, j'utilise mon expérience du pas alternatif (ski de fond) dans les montées longues et régulières, et je n'hésite pas à ... courir dans les descentes roulantes. Je ne sais pas si tout cela serait admis dans une compétition "officielle" (et, d'ailleurs, je n'ai cure de le savoir !). Ce que je peux vous dire, en revanche, c'est que je gagne en souplesse et en aisance ce que je perds en vitesse pure.

Nous voilà ramenés au problème de la compatibilité du chrono avec l'esprit de la marche nordique.

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par jacrou30 le Lun 16 Mar 2020 - 8:57

Bonjour,
  Tout à fait d'accord avec les derniers messages. Dommageable de mettre un autre libellé, c'est vrai, mais dans les manifestations j'ai souvent eu, mes collègues aussi, des rappels à l'attitude MN versus Compétition, en appliquant les pas "interdit".
   J'ai opté par un changement de nom, Nordic Trail, pour être tranquille. Comme les règles de la MN sont figées par la FFA, autant ne pas mélanger les styles.

    Dans d'autres disciplines, l'activité de base à évoluer vers d'autres pratiques comme pour rester dans la Randonnée, évolution vers: Marche Rapide - Audax - Marche Endurance - ...
   A bientôt

jacrou30


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Fabrice_13 le Lun 16 Mar 2020 - 9:46

Bonjour,

Ce ne sont que de belles remarques.
Sur certaines compétitions, les jupes préfèrent garantir la sécurité à la gestuelle en autorisant dans certaines descentes un abaissement du centre de gravité par exemple...
J'aime bien dans les grosses montées planter les bâtons simultanément, et avoir une poussée équilibré gauche et droite plutôt qu'en alternance, c'est moins contraignant pour l'organisme. Il faut adapter sa marche au terrain que l'on soit en loisir ou en compétition.

@ +

Fabrice
Fabrice_13
Fabrice_13

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Spb85 le Lun 16 Mar 2020 - 12:30

J'ai opté par un changement de nom, Nordic Trail, pour être tranquille. Comme les règles de la MN sont figées par la FFA, autant ne pas mélanger les styles.
Oui pourquoi pas ce nom

e point étant le fondement du ski de fond classique ou skating d'ailleurs est le Transfert de Poids.
n'ayant jamais fait de ski de fond , en quoi cela consiste
Merci
Bonne journée en ces jours difficiles
Patrice
Spb85
Spb85

Localisation : Centre Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par PhiPhilo le Mar 17 Mar 2020 - 7:13

@Spb85 a écrit:
ce point étant le fondement du ski de fond classique ou skating d'ailleurs est le Transfert de Poids.
n'ayant jamais fait de ski de fond , en quoi cela consiste
Merci
Bonne journée en ces jours difficiles
Patrice

Bonjour Spb85.

Dans tous les sports de glisse où le corps se propulse lui-même (ski, patinage, roller, voire natation, par opposition au surf ou à la planche à voile où le corps n'est pas moteur), il est nécessaire, si l'on veut avancer (et non pas reculer ou partir sur le côté) de contrôler l'alternance du poids du corps d'une jambe (ou d'un bras en natation) à l'autre. Plus précisément, ce qui se déplace c'est le centre de gravité (c'est-à-dire le point d'application de la force poids) qui passe progressivement du membre qui effectue la poussée vers le membre qui réceptionne et qui amortit le corps. Il est donc très important d'en prendre conscience, de sentir ce déplacement qui conditionne l'efficacité et l'aisance de la posture. Nous sommes quelques un(e)s parmi les marcheur(euse)s nordiques à avoir préalablement pratiqué le ski de fond : en fait, c'est de la prise de conscience de ce transfert de poids qu'il est question lorsque nous disons éprouver une sensation de "glisse" en marchant.

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par jacrou30 le Mar 17 Mar 2020 - 9:06

Bonjour,

   Mécaniquement, un objet a une position stable lorsque son centre de gravité est dans le polygone ou surface de sustentation. Cela doit vous rappeler quelque chose ?
   Une balle, surface très faible, n'est stable que sur un sol rigoureusement plat, sinon elle roule....
   Pour le corps humain qui tient debout, le centre de gravité, sorte de fil à plomb au niveau du nombril, tombe dans une surface, un polygone fait par les pieds. En marche vous faites en permanence du transfert de poids. Plus vous marchez lentement, plus le dandinement est visible.
    En pratique , pour la MN, le fait de rapprocher votre centre de gravité vers les orteils vous facilitera votre marche en avant. Essayer de le positionner vers les talons, vous verrez que la marche en avant sera plus courte et plus physique.
    J'espère ne pas vous avoir saouler avec cette présentation un peu technique. Saouler = perte d'équilibre car perte de la maitrise au sol.... 

Ouf, à bientôt


What do you want to do ?
New mail
Copy

jacrou30


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par legwenn le Mar 17 Mar 2020 - 10:29

Bonjour,
Avoir un chrono permet de se sortir les tripes sur tout le parcours, c'est une motivation pour marcher plus vite et/ou plus longtemps.
Le chrono tout le monde l'accepte c'est une valeur indiscutable tout comme le classement.
Après à chacun de savoir quelle importance leurs accorder.

Si la confrontation à d'autres marcheurs me motive pour me surpasser, c'est la présence des juges qui m'exaspère. En effet je marche pour mon plaisir, je fais de mon mieux pour avoir le geste le plus MN, le plus juste, sans volonté de tricher.
Se voir pénalisé quand on cherche à faire bien, parce que par moment avec l'effort, la fatigue le geste se fait moins précis, je trouve cela particulièrement injuste et dégradant.
Cette pénalisation semble d'autant plus inadaptée et ridicule, lorsque l'on vois les "meilleurs marcheurs" français passer avec leur gestuelle savamment travaillée pour contourner le règlement et gagner en vitesse sans êtres sanctionnés. D'un coté on laisse passer les plus rapide qui fraudent ouvertement et on sanctionne ceux qui essaient de faire bien pour un instant, un geste de relâchement
Donc, pour moi, c'est plus la présence ou non de juges que le chrono ou son absence qui vont me faire choisir la destination de mon prochain regroupement.

A l'arrivée, si j'ai réussi à m'exprimer, à donner tout ce que je pouvais mettre c'est le plus important.
Le classement n'est qu'accessoire, car finir premier sans bataille n'a que peut d’intérêt (pour paraphraser le grand Jules " A vaincre sans périls, on triomphe sans gloire") alors que finir loin dans le classement mais après une belle course est déjà une victoire.
Et tous ceux qui jouent à tricher, à courir, à travestir le geste pour gagner, et bien tant pis pour eux ils n'ont rien compris qu'ils s'amusent entre eux, personnellement cela ne me touche pas et même si dans le classement ils sont devant cela n'a pas d'importance. Nous ne pratiquons pas le même sport, nous n'avons pas la même éthique.

legwenn


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par PhiPhilo le Mar 17 Mar 2020 - 11:09

@jacrou30 a écrit:   En marche vous faites en permanence du transfert de poids.

Oui, on le fait spontanément, donc sans en prendre conscience, dès lors que l'on marche ou que l'on court. Le fait d'avoir pratiqué un sport de glisse comme le ski de fond permet de sentir immédiatement la nécessité de contrôler le transfert de poids en coordonnant la rotation du bassin et le roulis des épaules. De plus, ce qu'il y a de commun entre le ski de fond et la marche nordique, c'est que le mouvement des épaules et des bras n'a pas pour seule fonction d'assurer l'équilibre (c'est-à-dire la convergence des forces vers le centre de gravité) comme dans la marche ou la course. Avec des bâtons, en effet, votre centre de gravité n'est plus le même que sans les bâtons puisque ceux-ci transférent une partie du poids du corps (jusqu'à un tiers, paraît-il, lorsque le mouvement est optimal) de l'ensemble propulseur hanche-cuisse-jambe-pied-chaussure vers l'ensemble propulseur antagoniste épaule-bras-avant bras-main-bâton. 

Raison pour laquelle la consigne "standard" consistant à conseiller au débutant de planter le bâton "sous le centre de gravité" n'a pas beaucoup de sens puisque le simple fait de planter le bâton modifie la position du centre de gravité. D'une manière générale, comme on le savait déjà dans l'antiquité, la dynamique du mouvement n'est pas réductible à de la géométrie.

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Foncine le Mer 18 Mar 2020 - 19:16

@spb85 a écrit:n'ayant jamais fait de ski de fond , en quoi cela consiste
je vais essayer d'expliquer cela prochainement  Very Happy
Mais il y a déjà eu quelques explications 

@legwenn
pas grand chose à rajouter de plus  +1

_________________
Foncine
A chaque âge, sa vie  Clin d'oeil
Foncine
Foncine

Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Gege le Jeu 19 Mar 2020 - 11:55

Bonjour
Je ne pense pas que les pratiquants de la Marche Nordique soit contre les compétitions ou La Compétition.
Je vous avouerais que moi même je chronomètre toute mes sorties, et je les inscrits sur une feuille et les compare régulièrement.
Par contre je ne fais que cette compétition avec ou contre moi  Very Happy . Je ne fais plus d'épreuves avec d'autres concurrents.
En vieillissant, ces mesures me permettent de me rassurer sur mon état de santé, à partir d'un référentiel de temps. Sur des parcours un peu prés identique, je sais si je vais bien bien ou non , et je fais aussi du cardio sur de faibles pentes ou en accélérant parfois.
Bref, je me mesure .
Lorsque je sors pour de la Marche Nordique, je suis en tenue de sport, pas de chaussure montante, pas d'anorak attaché autour de la ceinture etc..
Et lorsque je me promène , je ne fais pas de la Marche Nordique, d'ailleurs je ne prends pas de bâtons.
Tout cela pour vous dire que pour moi :
Dés que l'on fait de la Marche Nordique, on fait de la compétition qu'on le veuille ou non 
A bientôt et portez vous bien 
Gérard

Gege


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par NordicPat le Lun 23 Mar 2020 - 22:25

La richesse des débats et l'éventail des avis démontre bien la diversité de la pratique que nous aimons tous, avec chacun nos motivations, nos envies, nos défis. Et on peut d'ailleurs en changer selon le moment. Il convient donc d'être ni trop catégorique, ni définitif.

Pour ma part 
Pour situer : je suis un ancien (dans tous les sens du terme !) coureur hors stade (10 km au marathon), passé au trail et reconverti récemment à la marche marche nordique pour cause de blessures à répétitions.

- J'apprécie avant tout le fait de pouvoir faire de belles sorties, en groupe, sur des parcours variés, à la fois pour me faire plaisir en nature et conserver la forme. J'ai une double chance : avoir trouvé un club sympa, où la convivialité est le moteur essentiel de nos 2 sorties hebdomadaires (entre 20 et 30 participants à chaque fois) et le fait de bénéficier de superbes terrains de jeux variés en forêt... ou j'aime aussi aller marcher seul.
- Mais j'apprécie également, de temps en temps, de pouvoir m'aligner sur une compétition chronométrée avec classement. J'y vois trois intérêts essentiels :
1) Aller chercher mes limites en "poussant la machine" comme je ne le fais jamais en mode sortie non chronométrée, même en marchant plus vite que d'habitude.
2) Retrouver les frissons et la montée d'adrénaline des départs de compétitions avec un dossard sur le ventre
3) Situer mon niveau et son évolution par rapport à d'autres  (esprit de compét... quand tu nous tiens !!!). Un avantage de la marche nordique pour les plus anciens : on peut conserver un "niveau relatif" correct, voire viser l'avant des pelotons, ce qui n'est plus du tout envisageable en trail.

CE QUE JE N'AIME PAS :

- Considérer que le marche nordique n'est pas un "vrai sport" (cf PhiPhil) :
"Premièrement, pourquoi y a-t-il des "épreuves" de marche nordique ? Pourquoi ne parle-t-on pas, simplement, de pratique de la marche nordique ? Est-ce qu'il y a des "épreuves" de yoga ou de relaxation ? Le terme "épreuve" évoque quelque chose de pénible, une souffrance (ex. : mon entretien d'hier a été une véritable épreuve), quelque chose de stressant avec, souvent au bout un enjeu de sélection, de discrimination (ex. : les épreuves du baccalauréat). Or je ne suis pas sûr que la pénibilité et le stress soient compatibles avec l'esprit de la marche nordique".
Et bien oui la marche nordique peut avoir tous les attributs d'une épreuve, pour celles et ceux qui en ont envie. Ça n'empêche pas de pouvoir être AUSSI une simple pratique... selon ce qu'on a envie de faire.

- Les tricheurs, évidemment, et dieu sait que c'est fréquent malheureusement. A noter d'ailleurs que certains trichent délibérément (en courant sur certaines portions ou en trottinant), que d'autres le font involontairement faute de connaissance du règlement et/ou du "geste approprié" de la MN. 

-Les organisations de trail qui proposent une option option MN "en plus", parce que c'est tendance et que ça fait des inscriptions supplémentaires, mais sans apporter la "considération" que mérite un marcheur nordique au même titre qu'un trailer (d'accord avec Neofoxy sur ce point !)

- A contrario, devoir tourner en rond sur une boucle pour une compétition officielle du "Marche nordique tour", pour bénéficier de l'intégrité assurée par les juges arbitres. Ça me parait, là, aller à l'encontre de l'esprit nature et liberté que j'ai appréciée sur les trails et retrouve dans la marche nordique.

NB. : pour ces deux derniers points, j'ai un très beau contre exemple positif : la marche nordique du trail de l'Ultramarin à Vannes (à laquelle j'ai participé l'an dernier) : dans une superbe ambiance, les marcheurs nordiques sont "traités" comme les autres ; le juges arbitres en VTT sur cette compétition en ligne s'inscrivent plus dans rôle pédagogique que répressif (enfin au moins celui qui "tournait" dans le groupe dans lequel je me situais).

Alors oui tout est possible, mais on fait quoi pour en revenir à la question posée ?

- Oui, les marches non chronométrées, c'est parfait pour aller se faire plaisir (le maître mot), découvrir de nouveaux horizons et rencontrer des gens qui partagent notre passion. C'est parfait pour l'immense majorité des marcheuses et marcheurs, qui se satisfont d'ailleurs le plus souvent des sorties hebdomadaires de leur club.
- Les compétitions officielles en boucle du marche nordique tour organisées par la FFA, pourquoi pas pour les "compétiteurs purs et durs", et ils sont nombreux !
- Et pour les compétitions de MN non officielles, souvent associées aux trails : une réflexion de fond à mener pour trouver les moyens d'une relative équité pour les classements, sans tomber dans les contraintes de juges arbitres. Peut-être un règlement et des pratiques plus adaptés ? (Un travail à mener par les différentes fédérations impliquées (FFA mais aussi Randonnée, Sport en milieu rural, ....) et (peut-on rêver ?) pourquoi pas concertation pour partager des bonnes pratiques  ???

Pour info :
Nous pensions, dans cet esprit, organiser en mai la première édition de la Viking NordicWalk & Trail (dans les boucles de Seine normandes),  : plaisir et  parcours 100% nature pour tous : trailers, marcheurs nordiques (compétiteurs) et randonneurs (avec ou sans bâtons !).
Le coronavirus va très certainement nous contraindre à remettre ça à l'an prochain. Dommage, mais ça nous donnera le temps de réfléchir à tout ça.

Alors, quelles que soit vos motivations, remettez-vous à la marche nordique dès que ce sera possible (on ne lâche rien !), et prenez du plaisir.

NordicPat
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par PhiPhilo le Mar 24 Mar 2020 - 9:51

Bonjour NordicPat.

Pour situer : je suis un ancien (dans tous les sens du terme !) coureur hors stade (10 km au marathon), passé au trail et reconverti récemment à la marche marche nordique pour cause de blessures à répétitions.

Nous avons exactement le même profil !

La richesse des débats et l'éventail des avis démontre bien la diversité de la pratique que nous aimons tous, avec chacun nos motivations, nos envies, nos défis. Et on peut d'ailleurs en changer selon le moment. Il convient donc d'être ni trop catégorique, ni définitif.

Tout à fait d'accord sur le fond. J'ai seulement fait remarquer deux choses. Premièrement que l'introduction des mécanismes de compétition dans une activité, quelle qu'elle soit, en modifie nécessairement l'esprit dans le sens où, comme certain(e)s pratiquant(e)s sont prêt(e)s à tout pour y faire un chrono et/ou y être bien classé(e), il faut y instaurer des règles d'équité. Règles qui seront invariablement, sinon méprisées par les sus-nommé(e)s, du moins interprétées à leur avantage de telle sorte qu'ils (elles) seront parfois dans cette zone toujours floue où le respect et le non-respect des règles se côtoient. Je n'insiste pas plus longtemps sur ce point qui est, par ailleurs, abondamment développé sur ce site. 

Deuxième point qui me tient à cœur et qui me paraît essentiel : je ne suis pas sûr que l'esprit de compétition convienne à n'importe quelle activité, notamment à la marche nordique. C'est ce que j'ai voulu exprimer en demandant :
pourquoi y a-t-il des "épreuves" de marche nordique ? Pourquoi ne parle-t-on pas, simplement, de pratique de la marche nordique ? Est-ce qu'il y a des "épreuves" de yoga ou de relaxation ? Le terme "épreuve" évoque quelque chose de pénible, une souffrance (ex. : mon entretien d'hier a été une véritable épreuve), quelque chose de stressant avec, souvent au bout un enjeu de sélection, de discrimination (ex. : les épreuves du baccalauréat). Or je ne suis pas sûr que la pénibilité et le stress soient compatibles avec l'esprit de la marche nordique".

Personnellement, en tant qu'adepte des sagesses orientales (notamment le tao et le yoga), je prône l'humilité, la simplicité et la facilité. Et je les prône avec d'autant plus de vigueur que mon expérience professionnelle autant que sportive m'ont fait connaître à quel point le culte de l'orgueil, de la difficulté et du "toujours-plus" pouvait être dommageable à l'individu et nuisible à la communauté. Là encore, je n'insiste pas sur ce niveau de généralité que l'actualité la plus brûlante (si j'ose dire !) illustre abondamment. S'agissant de la pratique de la marche en général et de la marche nordique en particulier, je dirai simplement ceci : dans toutes les civilisations, dans toutes les cultures, sous toutes les latitude et à toute époque, la marche est une activité tournée vers le relâchement, la convivialité, la détente, la rêverie, etc., ce que j'ai, par ailleurs qualifié de "spiritualité", c'est-à-dire de compensation du stress corporel par le calme, la paix, la sérénité de l'esprit. Or, si ce que je dis a un sens, alors, il faut dire aussi que la présence du chrono et/ou du classement dans la marche nordique en dénature l'esprit. Désolé, mais lorsqu'on se "fait mal" "pour se dépasser", "éprouver ses limites", etc., on gagne peut-être le paradis dans l'au-delà mais certainement pas la paix ici bas !

Ce qui n'a rien à voir avec le fait de
considérer que le marche nordique n'est pas un "vrai sport" (cf PhiPhil) :
D'abord parce que j'ai dit exactement le contraire dans un autre fil de discussion (la marche nordique : sport ou pas sport ?) dans la mesure où la pratique de la marche nordique, même au niveau le plus modeste, a certainement plus de points communs avec ce qu'il est convenu d'appeler "les sports" (y compris les sports de l'esprit que sont le go, les échecs, les dames, etc.) qu'avec les arts ou les techniques, par exemple. Ensuite parce qu'on peut associer n'importe quelle pratique sportive à une approche spirituelle (je pense notamment à l'alpinisme ou à la navigation solitaire). Enfin parce que, à l'inverse, n'importe quelle activité humaine peut faire l'objet d'une approche compétitive (je pense ici aux compétitions de yoga aux USA) : après tout, on peut aussi faire des concours de sieste même si, vous en conviendrez, la sieste n'est pas vraiment faite pour çà !

Voilà. Ce qu'il y a de bien avec le confinement, c'est qu'on a beaucoup de temps pour réfléchir à tout ça.

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par NordicPat le Mar 24 Mar 2020 - 11:33

Bonjour Phiphilo

En effet, la période de confinement présente au moins l'avantage de prendre le temps de réfléchir et échanger sur plein de sujets. Espérons que la crise elle-même, une fois passée,  amènera tous nos politiques à réfléchir nos l'évolution de notre monde et changer fondamentalement de "paradigme". 

Bon là on s'éloigne de notre sujet. Pour y revenir, et sans entrer dans le détail, je pense que nous avons fondamentalement une divergence de vue  sur "l'esprit" de la marche nordique :

"l'introduction des mécanismes de compétition dans une activité, quelle qu'elle soit, en modifie nécessairement l'esprit"
"je ne suis pas sûr que l'esprit de compétition convienne à n'importe quelle activité, notamment à la marche nordique"
"il faut dire aussi que la présence du chrono et/ou du classement dans la marche nordique en dénature l'esprit. Désolé, mais lorsqu'on se "fait mal" "pour se dépasser", "éprouver ses limites", etc., on gagne peut-être le paradis dans l'au-delà mais certainement pas la paix ici bas !"

Qui a édicté qu'il y avait UN esprit de la marche nordique ? Qui a dit que la marche nordique n'avait rien à voir la compétition ? Que je sache, ce sont bien les skieurs de fond scandinaves qui ont inventé la pratique pour conserver leur condition physique en été. Et c'étaient bien de vrais compétiteurs !!!

Alors je m'en tiens à mon propos : chacun fait ce qui lui convient. L'essentiel est bien de se faire plaisir et de répondre à ses propres envies, dans une démarche compétitive ou pas. Éprouver ses limites, se "mesurer", "se faire mal" de temps en temps... pourquoi cela serait-t-il interdit à un marcheur nordique ? Mais ce n'est pas obligatoire non plus !!!

Le vraie question largement débattue dans ce sujet, c'est l'équité dans les compétitions d'une part et la limite posée par le respect d'une technique trop rigide par des juges arbitres trop rigoureux  d'autre part. 
Perso, quand je participe à une compétition, je préfère le faire dans un cadre naturel, dans un esprit de liberté, même si je perds quelques places au classement à cause de tricheurs : tant pis pour eux !
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Foncine le Mer 25 Mar 2020 - 13:01

Bonjour 
Comme il y des organisateurs , il serait intéressant d'avoir un peu près le coût d'organisation d'une épreuve de MN.
Cela conditionne sûrement le fait de chonometrer ou non cs épreuves 
Bonne journée

_________________
Foncine
A chaque âge, sa vie  Clin d'oeil
Foncine
Foncine

Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par jacrou30 le Mer 25 Mar 2020 - 14:53

Bonjour,
  J'organise la Nordique de CARNOUX à Carnoux en Provence (13), 3 parcours 6 - 10 - 14 km de 150 m à 400 m de dénivelé.  Prévue le 29 Mars, annulée et pour cette année, j'ai bien peur que ce soit foutu, à voir en Automne.
   Pour le cout, je budgète 5000€. entre les lots, récompense , frais organisation, logistique, ... et frais de restauration , car le propose un repas en conclusion de manifestation. Les aides logistiques municipales, également les lots et aides des prestataires, 50 bénévoles, ne pas oublier, font que ce cout reste assez faible. Il vient également du fait de ne pas récompenser les podiums, ni mes frais de chronométrage et classement en temps réel, en gros 1,5€ par dossards. Ni les obligations dans certaines régions/municipalités, d'avoir un prestataire de sécurité/santé, type Croix Rouge, Malte , ... cout assez élevé, plusieurs centaines d'€ pour la prestation fournie. Si accident sur parcours , pas de déplacement sur le lieu, appel 112 !!!
    Le fait de ne pas avoir de classement, ni de chrono, nous exempte de certificat médical, ce qui est énorme pour les participants occasionnels et pour la logistique.
Le tarif participant est de 10€ + en option 15€ Repas organisateur
   Cà reste donc une manifestation sportive, car sur le terrain pas de différence, il y a toujours  quelqu'un devant que l'on souhaite "gratté" à l'occasion, parfois c'est l'inverse. donc l'esprit sportif/ compétition est bien là. mais pas dans un cadre de la "gagne", comme pour un classement ou un podium. Au choix de chacun. A l'arrivée, tout le monde est satisfait. 
   Un ravitaillement sympa à l'arrivée et un pot de l'amitié clôture la manifestation. Le repas est la 2° mi-temps, je suis un "ex-rugby".
      Chrono - classement, j'ai fait il y a quelques années , voir mes messages précédents, mais aucun intérêt dans mon organisation type MN nature , Nordic trail. D'autres le font, la FFA, c'est très bien, c'est une obligation pour eux...  
A bientôt
 

What do you want to do ?
New mail
Copy

jacrou30


Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Foncine le Mer 25 Mar 2020 - 15:20

Merci @jacrou pour le retour
Il faut donc un minimum de 500 participants pour rentrer dans le budget
Ce qui est pas mal, c'est là ou le choix du type d'épreuve doit être judicieux

_________________
Foncine
A chaque âge, sa vie  Clin d'oeil
Foncine
Foncine

Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par NordicPat le Mer 25 Mar 2020 - 16:04

Bonjour,

Pour répondre à la question de Foncine :

Difficile de répondre précisément, les coûts étant tellement variables en fonction des choix faits par les organisateurs : ravitaillement, animations, lots, sécurité (en intégrant les obligations réglementaires selon le nombre de participants), et effectivement chronométrage le cas échéant.

Pour le chronométrage, ça dépend aussi des choix faits par l'organisation :
- De quasiment rien si on se "débrouille tout seul" avec un chronomètre et des bénévoles, mais avec tous les inconvénients que ça représente en termes de fiabilité, le boulot de préparation (inscriptions et gestion des dossards) et le stress que cela occasionne forcément, sans parler des éventuelles contestations.
-... jusqu'à plusieurs euros par dossard avec un prestataire selon les options choisies (puces électroniques ou pas, fourniture ou pas des dossards, gestion des inscriptions avec contrôle ou pas des dossiers, application de paiement sécurisé en ligne, affichage des résultats sur écran dès l'arrivée...). En ce qui nous concerne, un peu plus de 2€ par dossard pour "la totale".

Sur le fait de choisir de chronométrer ou pas une compétition :
Je rejoins jacrou30 : en dehors du coût, la grosse différence c'est le fait qu'il n'y a pas de certificat médical obligatoire s'il n'y a pas de classement, donc un accès plus facile pour les marcheurs occasionnels.
Après, c'est juste une question de choix par rapport à la philosophie qu'on adopte pour la manifestation (cf tous les échanges précédents).

Dans tous les cas, conservez la forme (dans le respect des consignes pour le bien de tous évidemment) et rendez-vous le plus vite possible sur toutes les belles marches à venir, chronométrées ou pas !

NordicPat
pour La Viking NordicWalk & Trail
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Revenir en haut Aller en bas

Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?  - Page 2 Empty Re: Chrono, classement, une nécessité sur les épreuves de Marche Nordique ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum