JMN - Je Marche Nordique : Tout Sur La Marche Nordique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

Les freins à la pratique des Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes

4 participants

Aller en bas

Les freins à la pratique des  Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes Empty Les freins à la pratique des Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes

Message par Angel Jeu 25 Nov 2021 - 10:33

Bonjour

Je vous propose un dossier de l'INJEP (Institut national de la jeunesse et de l'éducation) paru le 19/11/2021
En voici l'entête

"En 2020, un quart des personnes âgées de 15 ans et plus résidant en France ont peu ou pas pratiqué d’activité physique ou sportive au cours des douze derniers mois (hors période de confinement liée à la crise sanitaire). Ces personnes, des femmes pour près des deux-tiers, sont plus âgées et moins diplômées que la moyenne. Elles citent de nombreux freins les empêchant de davantage pratiquer une activité physique, que l’on peut regrouper en cinq profils, constituant autant de cibles pouvant faire l’objet de politiques circonstanciées : une santé fragile (26 %), des difficultés de sociabilité (21 %), le cumul de contraintes professionnelles, scolaires et familiales (20 %), le désintérêt pour le sport (20 %), et le coût et l’inadéquation de l’offre sportive (13 %)."

Voici le lien pour le dossier : https://injep.fr/publication/les-freins-a-la-pratique-des-francais-peu-ou-non-sportifs-des-situations-heterogenes/


Vous pouvez aussi retrouver toujours sur ce site ce dossier très récent https://injep.fr/publication/la-pratique-dactivites-physiques-et-sportives-en-france/

Bonnes lectures
Angel

Angel

Localisation : Rhone Alpes Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Les freins à la pratique des  Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes Empty Re: Les freins à la pratique des Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes

Message par PhiPhilo Ven 26 Nov 2021 - 9:10

Merci Angel pour ce document qui est intéressant malgré ses nombreux biais statistiques dont les principaux me semblent être :
- la confusion entre "freins" à l'activité et "réticences" à l'activité dans la mesure où toute l'enquête est basée, non sur des données observables mais sur des témoignages subjectifs
- la "définition" extrêmement large, à la limite de la non-définition, de l'expression "activité physique" : "« Activité physique ou sportive » et « sport » sont ici synonymes et entendus dans leur acception la plus large. Elle s’étend de la pratique physique récréative éphémère (par exemple une balade en forêt) à la pratique la plus compétitive"
- les réponses données sont  bizarrement regroupées : ainsi, distinguer "sociabilité", "désintérêt", "contraintes" et "coût et offre", autant de réticences connotant la situation sociale, cela évite de montrer que 3/4 des répondant(e)s y font référence (contre 1/4 seulement pour les problèmes de santé).

Pour autant, les données récoltées ne sont pas sans signification. Je relèverai, en vrac :
- s'il y a deux fois plus de femmes que d'hommes qui déclarent n'avoir pratiqué aucune "activité" au cours de la dernière année, est-ce réellement parce qu'elles sont deux fois moins nombreuses à en avoir pratiqué ? Même question concernant le niveau d'études.
- seulement un(e) obèse (IMC > 30 ?) sur deux évoque un problème de santé et il(elle)s sont à peu près la même proportion (entre 1/3 et 1/2) à mettre en avant d'autres raisons à leurs réticences
- les "actifs" (non-retraité-e-s et/ou non-chômeur-euse-s ?) ne sont pas moins nombreux que les non-actifs à faire état de réticences liées au coût de la pratique
- ceux et celles qui se disent matériellement "à l'aise" sont presque 2/3 à évoquer un "désintérêt" pour la pratique et presque 1/2 à dénoncer son ... coût excessif !
- etc.

Bref, tout ceci mériterait d'être critiqué, approfondi et, bien entendu, exploité.

_________________
PhiPhilo.

要养生 (yào yǎng shēng) "nourris ta vie" !
PhiPhilo
PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

https://phiphilo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les freins à la pratique des  Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes Empty Re: Les freins à la pratique des Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes

Message par pierreg Sam 27 Nov 2021 - 12:02

"En 2020, un quart des personnes âgées de 15 ans et plus résidant en France ont peu ou pas pratiqué d’activité physique ou sportive au cours des douze derniers mois (hors période de confinement liée à la crise sanitaire). Ces personnes, des femmes pour près des deux-tiers, sont plus âgées et moins diplômées que la moyenne. Elles citent de nombreux freins les empêchant de davantage pratiquer une activité physique, que l’on peut regrouper en cinq profils, constituant autant de cibles pouvant faire l’objet de politiques circonstanciées : une santé fragile (26 %), des difficultés de sociabilité (21 %), le cumul de contraintes professionnelles, scolaires et familiales (20 %), le désintérêt pour le sport (20 %), et le coût et l’inadéquation de l’offre sportive (13 %)."

Bonjour
Dans mon entourage, je retrouve des personnes qui ne font aucune activité physique et qui ne sont pas forcement peu diplômées ni pauvres.
Leur principal argument est "Je n'aime pas le sport", argument passe partout et difficile à contrer.
Pierre

pierreg


Revenir en haut Aller en bas

Les freins à la pratique des  Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes Empty Re: Les freins à la pratique des Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes

Message par NordicPat Lun 29 Nov 2021 - 13:41

"En 2020, un quart des personnes âgées de 15 ans et plus résidant en France ont peu ou pas pratiqué d’activité physique ou sportive au cours des douze derniers mois"
 
Si on regarde "le verre à moitié plein" (au ¾ en l'occurrence), ce n'est déjà pas si mal. Si on ajoute les adeptes du tricot, du macramé ou du jeu de domino dans les activités physiques (c'est bon pour les doigts) ça fait même plus que ça.
Pour les autres, peut-être ont-ils adopté la devise de Churchill, qui répondait quand on l'interrogeait sur le secret de sa longévité : "No sport !".  
Pour ma part, je préfère le sport au cigare. D'ailleurs mon ambition n'est pas de vivre vieux mais le plus longtemps possible en bonne forme. Je pense d'ailleurs que quand je ne pourrai plus marcher nordique, je ne serai pas loin du bout du chemin.

_________________
NordicPat
NordicPat
NordicPat

Localisation : 76500 Elbeuf

https://vikingnwt.wixsite.com/blog

Fabrice_13 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les freins à la pratique des  Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes Empty Re: Les freins à la pratique des Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes

Message par PhiPhilo Mar 30 Nov 2021 - 8:58

@NordicPat a écrit:Je pense d'ailleurs que quand je ne pourrai plus marcher nordique, je ne serai pas loin du bout du chemin.

Récemment, j'ai croisé par hasard une mienne connaissance qui, ayant conservé de moi l'image d'un coureur, s'étonnait de me voir avec des bâtons. Je lui ai expliqué que je me préparais progressivement à l'usage du déambulateur ...

_________________
PhiPhilo.

要养生 (yào yǎng shēng) "nourris ta vie" !
PhiPhilo
PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

https://phiphilo.blogspot.com/

DeniS et Fabrice_13 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les freins à la pratique des  Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes Empty Re: Les freins à la pratique des Français peu ou non sportifs : des situations hétérogènes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum