JMN - Je Marche Nordique : Tout Sur La Marche Nordique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -30%
Baskets Nike Air Max Genome
Voir le deal
119 €

Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées

4 participants

Aller en bas

Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées Empty Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées

Message par Sandrine Mer 17 Nov 2021 - 14:28

Bonjour

Voici un article paru dans la revue Gérontologie et société ou l'auteure Gertrud Pfister, montre dans son article sur les parcours biographiques de femmes vieillissantes sportives,comment leurs pratiques corporelles sont une façon de défier les stéréotypes en faisant la preuve de leur capital physique, d’un renforcement de leur estime de soi et du fait qu’elles restent bien ancrées dans le monde.

Voici le résumé de l'article :

Cet article s’intéresse à la place et au rôle des activités physiques pour des femmes âgées au cours de leur processus de vieillissement. La dimension sociale et culturelle du sport permet d’intégrer le rôle structurant des rapports sociaux de sexe et d’autres facteurs sociaux. L’exposé permet de montrer que l’investissement dans l’activité physique offre différentes manières de prendre conscience et/ou de lutter contre les effets du vieillissement. À travers une étude menée sur une longue durée auprès d’un échantillon de dix femmes qui ont un vécu sportif différent, mais qui maintiennent toutes une activité physique, les résultats de cette recherche révèlent l’évolution des pratiques en fonction de leur rapport au corps et de l’évolution de leur état de santé. Puis, il est question de la représentation du vieillissement en tenant compte des effets de genre et du contexte sociétal dans lequel elles évoluent. Ce propos révèle les attitudes et rapports au vieillissement de femmes âgées et la contribution de l’activité physique dans leur vécu.


Voici le lien  https://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GS1_156_0181

Bonne lecture
Sandrine
Sandrine
Sandrine

Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées Empty Re: Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées

Message par viso56 Mer 17 Nov 2021 - 17:42

Merci pour ce partage Sandrine. Article intéressant et instructif. Pourtant un homme, je me reconnais -un peu- dans certains éléments de témoignage et d'expérience.
De plus en plus, mais encore bien timidement, le regard et le questionnement social semble vouloir inclure les femmes qui ont passé un certain âge et / ou une certaine inclusion.
La MN a toute sa place dans cette fonction.
Dès que les conditions sont propices je suis dans les vagues de l'océan et j'observe que les femmes (seules, entre copines, en groupe ou en couple) viennent à l'océan pour pratiquer la marche aquatique, la nage, le SUP et même débutent le surf alors qu'elles ont atteint la cinquantaine. Le mouvement est en marche. Enfin !

viso56

Localisation : centre Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées Empty Re: Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées

Message par PhiPhilo Jeu 18 Nov 2021 - 9:11

Merci, Sandrine, pour cet article érudit documenté et équilibré.

Cela dit, on n'y apprend pas grand chose que l'on ne sache déjà. A savoir, d'une part, que l'Occident vit toujours et encore dans le mythe de Faust, d'autre part, que les femmes sont, comme par hasard, la cible publicitaire privilégiée de ce mythe :

l'article a écrit:Dans notre société, il y a une forte tendance à « idolâtrer la santé, les capacités, et l’indépendance et cela dévalorise le vieillissement » (Dionigi, 2006, p. 180). Les femmes interviewées révèlent leur manière de faire face à ces constructions sociales et les réalités du genre et de l’âge dans la société.

Tout le monde connaît la légende de Faust qui vend son âme au diable contre la promesse d'une jeunesse éternelle (l'expression est dans le titre de l'article). Ceci n'est pas qu'un conte fantastique (allemand à l'origine) mais l'expression d'une obsession qui traverse la civilisation européenne d'origine gréco-latine depuis ses origines : considérer la mort comme un scandale, comme LE scandale par excellence. D'où la série impressionnante de discours lénifiants sur l'immortalité de l'âme, sur la résurrection des morts et autres fadaises dont la dernière en date semble être le slogan publicitaire très vendeur "lutter contre les effets du vieillissement" sans se rendre compte que LE SEUL effet du vieillissement, c'est LA MORT. Or, toutes les civilisations n'ont pas la même attitude à l'égard du vieillissement et de son effet fatal, notamment certaines cultures extrême-orientales qui, loin d' "idolâtrer la santé, les capacités, et l’indépendance [en] dévaloris[ant] le vieillissement", considèrent que, comme tout processus naturel, celui de la vie obéit au mouvement de flux  阳 (yáng) puis de reflux 阴 (yīn). Dès lors, la bonne santé n'est plus idolâtrée comme une sorte de récompense réservée à quelques individus exceptionnels capables de découvrir une source de jouvence ou une potion magique, mais l'exigence éthique absolue consistant, comme le dit Zhuāng Zǐ, à 要养生 (yào yǎng shēng) "devoir nourrir sa vie" le plus longtemps possible, sous-entendu en acceptant sereinement et non en refusant hystériquement de vieillir et de mourir.

Par ailleurs, comme le souligne l'article, "de manière beaucoup plus prononcée que les hommes, les femmes sont confrontées à l’obsession du « toujours jeunes » dans notre monde centré sur la sexualisation du corps. Dans son ouvrage The Beauty Myth, l’Américaine Naomi Wolf identifiait déjà dans les années 1980 le combat pour la beauté, la minceur et la jeunesse et « les chaînes qui maintiennent les femmes à leur place » (Wolf, 1990). Les femmes âgées sont, par définition, supposées peu attirantes". Autrement dit, s'il peut y avoir une certaine dignité, voire une positivité certaine pour un homme occidental, à être vieux (les Grecs, notamment, y voyaient le moment où le Citoyen a suffisamment de loisir pour réfléchir et délibérer des affaires de la Cité), en revanche la femme occidentale est réputée n'avoir plus aucune valeur dès lors qu'elle n'est plus sexuellement désirable. D'où l'injonction qui lui est faite de "rester jeune", c'est-à-dire, en fait, d'exhiber le plus longtemps et le plus souvent possible une silhouette attirante pour le regard, sinon pour le désir, masculin. Et d'investir temps, énergie et argent en activités, vêtements et cosmétiques destinés à créer et entretenir l'illusion. Dans la mesure, donc, où "les femmes âgées sont, par définition, supposées peu attirantes, [n]ombreuses sont celles qui sont investies dans l’activité physique pour conserver un corps mince et démontrer leur jeunesse et leur santé". Il ne suffit donc plus pour elles d'ÊTRE (encore) jeune et en bonne santé, mais de le MONTRER de manière convaincante, de le DEMONTRER dit notre article. En bref, là comme ailleurs, les femmes subissent une double peine : refuser illusoirement à la fois le vieillissement et la mort ET la désexualisation de leur corps.

Je laisserai le (presque) dernier mot à cet excellent article : 

l'article a écrit:Interrogée sur le secret de sa longévité, Ruth Frith, la centenaire lanceuse de poids citée précédemment, a répondu : « Je pense simplement que chaque année est une nouvelle année. Vous appréciez chaque jour, et laissez les années passer » (cité dans The Australian, 12 octobre 2009).

J'ajouterai juste cette question : faut-il, en Occident, avoir vécu cent ans pour atteindre un tel niveau de sagesse ?

PS : "dévaloriser la vieillesse, c'est détruire la maison où on logera ce soir" (proverbe chinois).

_________________
PhiPhilo.

要养生 (yào yǎng shēng) "nourris ta vie" !
PhiPhilo
PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

https://phiphilo.blogspot.com/

Spb85 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées Empty Re: Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées

Message par Spb85 Ven 19 Nov 2021 - 19:07

Merci pour cet article,  on peut parfois aussi retrouver l'homme veillessant dans ce document 
Il me semble qu'aujourd'hui la notion de "bonne santé" l'emporte sur celle " de rester belle"

Patrice
Spb85
Spb85

Localisation : Centre Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées Empty Re: Santé, plaisir… jeunesse éternelle ? Les pratiques physiques de femmes âgées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum