Marche nordique et foulée naturelle

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

foulée naturelle, chaussures minimalistes et attaque talon

Message par Beatrix V. le Dim 10 Juin 2018 - 21:51

Salut,
pour reprendre un peu tout ce qui s'est dit et les questions qui étaient posées sur la foulée naturelle, voici quelques remarques :
- "L'attaque talon" préconisé dans (presque) tous les manuels et vidéos sur la marche nordique, amène les pratiquants à lever trop l'avant-pied, à trop taper avec le bout du talon et à bloquer le genou ce qui est néfaste pour les articulations du pied et du genou notamment. La marche est ensuite tout sauf naturelle... On parlera mieux de "poser le pied".
(C'est d'ailleurs valable pour le bâton aussi : on ne le tape pas, on n'attaque rien, on le pose !)
- A l'apprentissage de la MN, on ne devrait pas ou peu parler des pieds et comment les poser. Je vous rappelle qu'en marche nordique, ce sont les bras qui ont le commando ! Si le balancier des bras vient vraiment des épaules, si le mouvement des bras est fluide (sans taper du bâton, sans plier le coude), si la poussée est bonne, les pieds se posent naturellement correctement et les genoux ne sont jamais bloqués. Ne rendez pas la marche plus compliqué qu'elle ne l'est! Faites l'expérience : travaillez plutôt le balancier, l'ouverture de la main avec appui sur le gantelet, sans forcer d'abord, et vous allez voir que les jambent suivent et dans la majorité des cas, pas besoin de dire un mot sur la pose ou le déroulé du pied.
- L'attaque trop prononcé du talon est souvent lié à des pas trop long. Respectez votre morphologie et votre (manque de ) souplesse, la vitesse ne devrait être atteinte à tout prix. La foulée n'est pas extensible à souhait; des pas trop grands ne riment pas forcement avec grande vitesse, mais plutôt avec grand impact et perte de fluidité. La vitesse est un mix de souplesse du corps dans sa totalité, de l'amplitude du balancier, de l'efficacité de la propulsion, et de l'harmonie des mouvements (voir Pino Dellasega :-))).
- A mon avis, l'ouverture des mains vient pas automatiquement en forcant les bras d'aller plus en arrière. Le resultat sera une flexion du poignet et une ouverture au mieux incompomplète de la main. Pour comprendre et ressentir l'importance d'ouvrir la main, vaut mieux de (re)passer par le laisser trainer les bâtons les mains ouverte, la répétition régulière du swing, et ensuite par l'alternance de deux exercices : 1) une ouverture exagéré de la main en arrière (éxartement maximal du pouce par rapport aux autres 4 doigts) = une augmentation de l'amplitude du blancier. 2) les mains fermées en permanence autour des poignets = limitation du balancier et de la propulsion.
- Au sujet des chaussures minimalistes, yes, retour au sources, liberté pour les pieds, amélioration de la posture et de l'état de santé en général ! Mais en effet, il ne faut pas se lancer là-dedans quand on n'a pas l'habitude de marcher pieds nus ou de porter des chaussures flexibles et larges sans talon depuis toujours. Raison 1: les récepteurs proprioceptifs et les zones réflexes sous et dans le pied vont être sur-stimulés et réagiront avec douleur . Raison 2: les muscles atrophiés de nos pieds "civilisés" n'ont pas l'habitude et se fatiguent rapdidement, le résultat seront des courbatures et douleurs musculaires. Raison 3: les ligaments et tendons ne connaissent pas le travail non plus, sont affaiblis, moins élastiques et moins réactifs, ce qui augmente le risque d'entorses ou autres problèmes méchaniques. Le tendon d'Achilles est particulièrement touché, parce que les muscles du mollet sont chroniquement contractés et donc raccourcis, ce qui se répercute bien sûr sur la longeur et l'élasticité du tendon. Le "drop" importe peu; pour éviter des douleurs et autres réactions désagréables, il faudra s'entrainer petit à petit à marcher pieds nus, d'abord sur un sol agréable et peu accidenté : à la maison, dans le jardin, dans un parc, dans la forêt, de préférence sans courir et sans marcher nordique, mais en marchant tout court pour retrouver les appuis naturelles. (Chaque sport demande un entrainement progressif pour développer l'appareil mécanique et la coordination nécessaire, c'est pareil pour les pieds !)
- A part de re-marcher pieds nus, il est nécessaire de faire un peu de gym des pieds en général : masser et malaxer les pieds; flexion/extension des orteils et de la cheville; pronation/supination du pied; faire un "pied de grenouille" en écartant les orteils, remonter la voûte plantaire et j'en passe.
- Marcher pieds nus ou en chaussures minimalistes change effectivement la manière de marcher, logiquement aussi en marche nordique. On prend plus conscience comment on marche, on pose le pied au lieu de le laisser taper le sol, et comme les pieds reprennent le travail d'amortisseurs et retrouvent leur souplesse, c'est toute la mécanique et l'ergonomie de la foulée et de la gestuelle qui évoluent. Les sensations de la MN ne sont plus les mêmes, elles sont ... meilleurs :-)))
J'espère d'avoir élucidés quelques uns de vos questionnements.
Beatrix (formatrice MN et masseur-kiné)

Beatrix V.


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par Beatrix V. le Dim 10 Juin 2018 - 21:59

J'ai oublié de mentionner la nécessité de faire des étirement des pieds et des jambes, surtout du dessus du pied et de toute la chaîne musculaire postérieure des jambes.
Beatrix

Beatrix V.


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par Beatrix V. le Dim 10 Juin 2018 - 22:15

Ah oui, il y avait aussi la crainte d'avoir froid dans les chaussures minimalistes en hiver. Soyez rassurés : comme on n'a pratiquement pas froid au mains en MN en hiver parce qu'elles travaillent constamment (ouverture/fermeture des mains = pompe sanguine), on n'a pas froid au pieds non plus. Le travail musculaire est plus important et la stimulation des zones réflexes des pieds est forte, la circulation est donc meilleure.
Beatrix

Beatrix V.


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par François Jabin le Lun 11 Juin 2018 - 13:53

@Beatrix Merci pour ton intervention (forcément pertinente) ! De quoi enrichir à la fois notre réflexion et notre pratique (dont celle minimaliste).
Je "plussoie" ta conclusion Very Happy : "Marcher pieds nus ou en chaussures minimalistes change effectivement la manière de marcher, logiquement aussi en marche nordique. On prend plus conscience comment on marche, on pose le pied au lieu de le laisser taper le sol, et comme les pieds reprennent le travail d'amortisseurs et retrouvent leur souplesse, c'est toute la mécanique et l'ergonomie de la foulée et de la gestuelle qui évoluent. Les sensations de la MN ne sont plus les mêmes, elles sont ... meilleurs :-)))"
avatar
François Jabin

Localisation : Grenoble

http://nordicwalking38.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par François Jabin le Mer 13 Juin 2018 - 18:35

Nous avons publié un dossier synthétique sur la marche et la marche nordique en chaussures minimalistes.
Il sera enrichi au fur et à mesure de nos recherches et échanges.
Bonne lecture.
https://nordicwalking38.jimdo.com/marche-nordique-minimaliste/
avatar
François Jabin

Localisation : Grenoble

http://nordicwalking38.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par pascal-78 le Jeu 15 Nov 2018 - 23:14

Très intéressant. Perso, depuis que j'essaie d'améliorer ma vitesse, j'en viens à faire le contraire de ce que me conseillent depuis 1 an les coachs du club !  Notamment en ce qui concerne l'attaque talon, que maintenant j'évite. Mais je pense passer rapidement aux chaussures minimalistes, car limiter l'attaque talon avec des chaussures "normales" (j'utilise des chaussures de trail) est à mon avis risqué. En course à pieds, j'avais tenté l'attaque genre barefoot (milieu du pied) avec des chaussures normales. Résultat : déchirure à l'arrière de la cuisse.

pascal-78


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par François Jabin le Ven 16 Nov 2018 - 9:24

@pascal-78 Merci pour ton témoignage. Step by step, surtout pour la course à pied en chaussures minimalistes (un plan de progression très intéressant se trouve sur le site Clinique du Coureur, genre répétition cycle "1mn de course, 1mn de marche"). Je te conseille vivement de t'équiper de chaussures minimalistes pour explorer cette approche de la marche nordique (je recours progressivement aussi avec). De belles sensations t'attendent. Tu as tout à fait raison, cela remet totalement en question l'enseignement "académique". On s'en fout car on a quelques arguments à la clé (cf l'article sur notre site). Un dossier complet sur le sujet devrait paraître dans le prochain numéro de Marche nordique Magazine Very Happy. Plus nous serons nombreux à pratiquer la MNM, plus nous convaincrons les marcheurs un tant soit peu ouverts et motivés ! A suivre.
avatar
François Jabin

Localisation : Grenoble

http://nordicwalking38.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par Fabrice_13 le Ven 16 Nov 2018 - 16:42

Bonjour,

C'est très intéressant à lire, je le relirai afin de finir de tout comprendre.
Je fais parti des marcheurs qui font de la compétition, avec une vitesse moyenne autour de 7mn10 au kilomètre. Ce qui se traduit par une fréquence à environ 130 ppm avec une amplitude d'environ 1 mètre 10. J'ai une attaque plutôt douce avec un posée de talons et une poussée sur les bras me permettant d'avoir une belle amplitude de pas.  voir mon avatar
Concernant le règlement FFA, je suis d'accord que de poser le talon en montée, est compliqué tout comme avoir une poussée longue en montée, alors que l'on réduit notre amplitude, cela a failli me couter un carton. Sur des grosses descentes, on ne pousse plus sur les bâtons, et on réduit un peu l'amplitude pour ne pas se faire mal... La théorie sur le plat c'est bien, mais sur le dénivelés, c'est autre chose.
Pour continuer sur la compétition, la beauté du geste des marcheurs se dégradent au fils du temps, pour gagner en performance, surtout chez les hommes, les femmes continuent d'avoir une marche plus technique et moins physique, elles affichent d'excellents chronos quelle que soit leur taille.


Concernant les chaussures minimalistes, c'est quelques choses que j'avais regardé en fin d'été, je pense y passer. L'été je fais un peu de barefooting, j'adore la sensation de marcher pieds nus, et je ne ressens pas de douleurs particulières même sur sols durs.

Au plaisir de vous lire et relire.
avatar
Fabrice_13

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par François Jabin le Ven 16 Nov 2018 - 17:45

@Fabrice_13 Génial ces premiers témoignages ! La diversité de nos pratiques avec en commun une approche minimaliste va enrichir cette nouvelle gestuelle. Il n'est pas impossible que nous soyons les pionniers de ce qui sera la future technique enseignée dans les formations d'animateurs, donc pratiquée au sein des clubs Very Happy. N'hésitez pas à partager vos expériences et observations.
avatar
François Jabin

Localisation : Grenoble

http://nordicwalking38.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marche nordique et foulée naturelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum