Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Pap0ose le Jeu 12 Déc 2019 - 12:58

@PHIPHILO => Analyse très pertinente .. Grand merci à vous ..
Gérard

Pap0ose


Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Angel le Jeu 12 Déc 2019 - 17:08

Si on entend par technique l'ensemble des gestes non-naturels qu'il faut acquérir pour pratiquer une activité,
Il est possible de raisonner de cette manière, et on arrive aussi à une définition technique minimale (avec deux gestes au lieu des quatre de Foncine), et pourquoi pas, je suis d'accord avec vous seulement ces deux gestes là.

Mais la question que l'on devrait alors se poser serait plutôt :
Qu'est ce que la Marche Nordique ?

En tapant cela sur les moteurs de recherche, on trouvera par exemple :
Sur le site de la FFA : la marche nordique est une pratique de marche dynamique en pleine nature. Elle allie de manière idéale un travail d’endurance accessible à tous, la marche, et un renforcement musculaire de l’ensemble du corps.
Le principe est simple : il s’agit d’accentuer le mouvement naturel des bras pendant la marche et de propulser le corps vers l’avant à l’aide de deux bâtons qui permettent d’aller plus vite et de marcher plus longtemps.

Sur WikipédiaLa marche nordique (en anglais : nordic walking, en finnois : sauvakävely) est un sport de plein air qui consiste en une marche accélérée avec des bâtons de marche spécifiques, généralement en matériau composite.
Ou encore : La Marche Nordique ou « Nordic Walking » est un sport santé par excellence, de pleine nature, aux multiples avantages
La Marche Nordique est un sport de plein air qui consiste en une marche accélérée avec deux bâtons de marche spécifique.



Peut-on se satisfaire de ces définitions sans en aborder l'aspect technique ou le comment on Marche Nordique ?
Même si les objectifs de chacun sont différents et heureusement d'ailleurs


.

Angel

Localisation : Rhone Alpes Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Fabrice_13 le Ven 13 Déc 2019 - 9:09

Bonjour,

Et si le but principal est de se faire plaisir en marchant dans la nature.
 Soigner la technique, c'est bien, on doit garder le PLAISIR DE MARCHER. Il faut garder en tete que le but étant de se faire du BIEN.

Un minimum de technique est obligatoire en compétition. C'est bien en loisir d'en avoir enfin d'avoir un geste plus efficace, plus fluide.

@+
Fabrice
Fabrice_13
Fabrice_13

Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Sandrine le Ven 13 Déc 2019 - 9:57

Bonjour
Allons encore plus loin @Phiphilo, et supprimons toute contrainte technique.
Et si la marche nordique n'était qu'un prétexte social, qu'un besoin d'hygiène, ou qu'une pure invention marketing ?
Un prétexe pour des liens sociaux perdus , et retrouvés dans des clubs, associations, rassemblements 
Un besoin de se sentir encore jeune, de se sentir encore actif, de repousser le vieillissement et une fin inéluctable
Une invention marketing avec ces effets économiques et financiers avec pour principale déclinaison le bien-être

Alors suffit-il de prendre des bâtons, de s'inscrire dans un club pour rompre l'isolement, de participer à un grand rassemblement avec plein de personnes , de marcher souvent et d'ainsi d'être dans l'air du temps ?

Bonne marche
Sandrine
Sandrine
Sandrine

Localisation : 39 (Proche Suisse)

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Spb85 le Ven 13 Déc 2019 - 10:49

Bonjour à tous
à la suite de ma sortie club d'hier soir, ce sujet et ces 4 points de technique ont fait réagir les autres 
beaucoup pense qu'il faut surement revenir à quelque chose de plus simple et qu'il faut arreter la course à la vitesse actuelle sur les compétitions 
Patrice

Spb85

Localisation : Centre Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par PhiPhilo le Ven 13 Déc 2019 - 15:50

@Angel a écrit:Sur le site de la FFA : la marche nordique est une pratique de marche dynamique en pleine nature. Elle allie de manière idéale un travail d’endurance accessible à tous, la marche, et un renforcement musculaire de l’ensemble du corps.
Le principe est simple : il s’agit d’accentuer le mouvement naturel des bras pendant la marche et de propulser le corps vers l’avant à l’aide de deux bâtons qui permettent d’aller plus vite et de marcher plus longtemps.
Sur Wikipédia : La marche nordique (en anglais : nordic walking, en finnois : sauvakävely) est un sport de plein air qui consiste en une marche accélérée avec des bâtons de marche spécifiques, généralement en matériau composite.
Ou encore : La Marche Nordique ou « Nordic Walking » est un sport santé par excellence, de pleine nature, aux multiples avantages
La Marche Nordique est un sport de plein air qui consiste en une marche accélérée avec deux bâtons de marche spécifique.

Peut-on se satisfaire de ces définitions sans en aborder l'aspect technique ou le comment on Marche Nordique ?
Même si les objectifs de chacun sont différents et heureusement d'ailleurs.
Bien sûr que non : on ne peut pas se contenter de définitions théoriques sans aborder le "comment" pratique. Cela dit, si on lit bien ces définitions, on a déjà un début de réponse : toutes soulignent, d'une part le caractère naturel du mouvement de marche et du balancement des bras, d'autre part la spécificité non-naturelle de la Marche Nordique résidant dans l'accélération des mouvements naturels au moyen des bâtons. C'est pourquoi la Marche Nordique nécessite, effectivement, un minimum de technique. Personne n'a jamais dit le contraire. 

Mais je soutiens que la technique en question peut être acquise en cinq minutes chrono, ce qui n'est certainement pas le cas pour le ski ou la danse ! C'est pourquoi je trouve paradoxal que l'on parle autant de "technique" à propos d'une activité qui, précisément, en suppose si peu (c'est peut-être pour cela qu'elle est si souvent conseillée à des personnes qui, pour une raison ou une autre, sont peu enclines à faire de nouveaux apprentissages techniques). En fait, tout ce dont on parle depuis le début de cette conversation n'a rien à voir avec la technique mais concerne l'optimisation de cette technique vraiment mini-minimale en fonction d'objectifs divers et variés. D'ailleurs, le post initial de Foncine souligne un point crucial qu'il est le seul à avoir évoqué jusqu'à présent :

@Foncine a écrit:Le plus important est que le marcheur acquiert par lui même des sensations nouvelles au niveau de ses muscles, de ses articulations, de la position de son corps, en définitif de sentir le geste ou plutôt son geste.

A mon avis il est important de rendre le geste conscient en le pratiquant dans sa forme globale, ceci étant à mon avis la base de tout progrès.
Et, en effet, une fois la technique acquise, une fois installé cet automatisme qui permet de marcher "nordique" en synchronisant correctement nos quatre membres et nos deux bâtons, chacun(e) peut prendre conscience de ou tout partie des différentes composantes du mouvement afin de se concentrer sur sur ce qu'on ressent. Et, sur ce point, je rejoins tout à fait Foncine : c'est là la condition de tout progrès. Oui mais voilà : le progrès escompté par celui (celle) qui est en rééducation cardio-respiratoire n'est pas le même que celui qui est espéré par celui (celle) qui veut gagner une compèt'. Pourtant, même s'ils n'ont pas les mêmes ressentis, même s'ils ont des objectifs différents et n'envisagent pas les mêmes progrès, l'un(e) et l'autre ont la même technique. Voilà pourquoi je ne suis pas d'accord lorsque Foncine ajoute :

@Foncine a écrit:La technique permettra alors d’aller plus vite, plus loin, ou plus longtemps, mais est indissociable des progrès qui devront aussi être réalisé en condition physique
Ce n'est pas la technique qui permettra d'aller plus vite (ou plus loin, ou plus longtemps, ou plus souplement, ou plus esthétiquement, etc.). C'est l'optimisation de la technique à travers la concentration du (de la) pratiquant(e) sur un point précis qu'il (elle) ressent et dont il (elle) aura, au préalable, pris conscience en fonction de ses objectifs. La technique s'apprend par la pratique physique. La prise de conscience-concentration ne s'apprend pas (nous la possédons naturellement à l'état embryonnaire) mais se développe grâce à des exercices mentaux (méditation, visualisation, recueillement, etc.).

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Foncine le Dim 15 Déc 2019 - 11:10

Bonjour
Merci à toutes et tous pour vos commentaires et discussions  Very Happy
 
la technique de la Marche Nordique se résume à deux gestes :
- allonger la foulée de la jambe avant en attaquant franchement le sol du talon
- pousser simultanément sur la jambe arrière et sur le bâton opposé à cette jambe.

C'est là ou nos avis divergent, sur le minima à pratiquer pour cette activité.
Mes origines sportives (ski de fond) et les origines de la Marche Nordique, sujet débattu par ailleurs  Very Happy, me font prendre en compte les autres points.

_________________
Foncine
A chaque âge, sa vie  Clin d'oeil
Foncine
Foncine

Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par neofoxy le Dim 15 Déc 2019 - 13:17

@Sandrine a écrit:Bonjour
Allons encore plus loin @Phiphilo, et supprimons toute contrainte technique.
Et si la marche nordique n'était qu'un prétexte social, qu'un besoin d'hygiène, ou qu'une pure invention marketing ?
Un prétexe pour des liens sociaux perdus , et retrouvés dans des clubs, associations, rassemblements 
Un besoin de se sentir encore jeune, de se sentir encore actif, de repousser le vieillissement et une fin inéluctable
Une invention marketing avec ces effets économiques et financiers avec pour principale déclinaison le bien-être

Alors suffit-il de prendre des bâtons, de s'inscrire dans un club pour rompre l'isolement, de participer à un grand rassemblement avec plein de personnes , de marcher souvent et d'ainsi d'être dans l'air du temps ?

Bonne marche
Sandrine
De mon point de vue, la marche nordique peut être tout cela.
Mais, il y a certains points qui me font dire que ce n'est pas que cela.
Je suis arrivé en marche nordique suite à 2 ans et demi de course a pied pour le fun et pour le contrôle de mon poids. Les points m'ayants attirés sont les suivants:
-J'ai vu trop de bitume et changer aide à continuer une activité
-J'ai lu beaucoup de forums oú les gens se flinguaient les genoux â force de courir. Quelques uns sont passés en marche nordique pour se preserver ou continuer une activité.
-J'ai commencé a courir avec des projets de courses en trail et la marche nordique est un excellent moyen de monter les denivelés.
-La marche nordique me permet d'aller aussi vite au dela de 40 km de trail valonné en accumulant moins de fatigue. Par consequent c'est une solution qui me convient pour realiser mes objectifs que j'ai pu ramener à la hausse.

Donc il y a peut-être du marketing, un business (bien moindre que sur le marathon de Paris toutes proportions gardées) mais si on s'y retrouve pourquoi pas?
Petite appartée: certains clubs commencent à avoir une grande partie de leurs membres en marche nordique. Cela en a même surement sauvés certains qui étaient en crise du fait d'un delitement de licenciés.

neofoxy


Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Spb85 le Lun 16 Déc 2019 - 9:30

Petite appartée: certains clubs commencent à avoir une grande partie de leurs membres en marche nordique. Cela en a même surement sauvés certains qui étaient en crise du fait d'un delitement de licenciés.

Assez d'accord, c'est le cas dans mon club.
Mais je m'aperçois, à la lecture des différentes discussion sur le forum, qu'il est fait n'importe quoi. Pour les nouveaux arrivants, on met plus l'accent sur l'échauffement et les étirements que sur la marche nordique elle même. Une fois que tout le monde est bien echauffé on part plus pour de la promenade que pour de la marche nordique, pas trop de conseils ni trop de corrections des marcheurs et à la fin on passe aussi du temps à s'étirer.
Pour les compétiteurs dont je fais parti, on reste sur les memes principes que la course à pied, fractionné, vma mais là aussi pas beaucoup de conseils techniques hormis aller vite et rester dans les regles de la fede
je me suis fait une sortie seul ce dimanche en essayant de me rappeler et d'appliquer les points de ce message , on va moins vite mais les sensation sont complétement différente et sa tire un peu plus sur les muscles du haut du dos
Bonne journée
Patrice

Spb85

Localisation : Centre Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par DeniS le Lun 16 Déc 2019 - 11:18

je me suis fait une sortie seul ce dimanche en essayant de me rappeler et d'appliquer les points de ce message 
@Spb85 , tu es passé de la course avec bâtons à la Marche Nordique  cheers  Very Happy

DeniS

Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Sandrine le Mar 17 Déc 2019 - 10:02

@neofoxy mon message était purement pour le débat
La marche nordique a bien sur et en premier comme la majorité des sports des vertus pour le physique et le mental et chacun doit y retrouver son bien-être

C'est l'optimisation de la technique à travers la concentration du (de la) pratiquant(e) sur un point précis qu'il (elle) ressent et dont il (elle) aura, au préalable, pris conscience en fonction de ses objectifs. La technique s'apprend par la pratique physique. La prise de conscience-concentration ne s'apprend pas (nous la possédons naturellement à l'état embryonnaire) mais se développe grâce à des exercices mentaux (méditation, visualisation, recueillement, etc.).

Oui je suis d'accord, mais ne pourrait-on pas aussi apprendre la technique de la marche nordique par une prise de conscience du mouvement.
Sandrine
Sandrine

Localisation : 39 (Proche Suisse)

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Yann le Mar 17 Déc 2019 - 15:46

apprendre la technique de la marche nordique par une prise de conscience du mouvement.

Pour avoir suivi un formation de MN dans une fédération, nous en sommes loin . Nous sommes plus sur un modèle de démonstration du geste avec de forts accents mis sur le planter du talon, le bras tendu devant et l'ouverture de la main derrière.
La méthode pédagogique est peut-être à revoir.

Yann

Localisation : Rhone Alpes - Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par François Jabin le Mar 17 Déc 2019 - 18:10

Pour ceux qui ont suivi les échanges sur le sujet ouvert https://www.jemarchenordique.com/t216-marche-nordique-et-foulee-naturelle ou sur https://www.jemarchenordique.com/t224-marche-nordique-avec-chaussures-minimalistes-retours-d-experience, savent que je suis moins dogmatique sur les base du geste technique de la MN. Comme vous , j'ai été formé et j'ai formé les adhérents de mon club que le canon technique qui domine : attaque talon, grande amplitude des bras, batons à 60°, etc...
Bien sûr cela constitue toujours une bonne façon de marcher qu'on aimerait voir davantage appliqué au sein des clubs croisés sur les chemins, mais ce n'est pas la seule.
C'est la base des niveaux santé et fitness évidemment mais il existe une évolution possible du geste pour les niveaux fitness+ et sportif. A savoir :
- une diminution d'amplitude du mouvement des bras,
- accompagnée par une accentuation de l'intensité de la poussée
- par conséquent une diminution de la longueur des enjambées pour rester synchrone,
- un posé du pied plus ou moins avant pied (selon maîtrise et chaussures), donc abandon de l'attaque talon
- ce qui entraine une augmentation de la fréquence des gestes si l'on veut au minimum conserver la même vitesse de déplacement
Et là réside l'avantage pour les sportifs, c'est que le plafond de vitesse d'environ 7/8km atteint avec la technique classique est facilement dépassée (tout en gardant de l'harmonie et sans tomber dans les excès de certains compétiteurs !).
Les petits trucs enseignés à certains adhérents de notre club est le déroulé de la plante du pied (comme pour chasser ce qui serait collé à l'avant de la semelle) et l'engagement du buste vers l'avant.
Evidemment cette évolution technique se comprend nettement mieux avec des chaussures avec un drop 4 (et encore bien mieux avec un drop 0 !) qui modifie la position du tronc et le posé du pied. Je peux affirmer à partir de mon expérience, qu'elle devient naturelle avant même les explications techniques. Je peux vous assurer que les adhérents initiés sont vraiment boostés s'ils appliquent ces principes.
Je sais que d'autres sur ce forum marchent depuis longtemps avec des chaussures minimalistes et qu'ils pourront partager leurs propres observations.
Pour plus de détails, je vous recommande la lecture de l'article posté sur notre site https://nordicwalking38.jimdofree.com/foulée-naturelle/.
François Jabin
François Jabin

Localisation : Grenoble

http://nordicwalking38.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Didier Omaly le Mer 18 Déc 2019 - 6:23

Bonjour,                                                                                                                                                                             Le soucis avec mon expérience c'est qu'on est tous à dire celui ci ne sait pas bien marcher nordique etc... mais la plupart des personnes qui font des remarques,ne marchent pas nordique aussi, le coude ne passe pas devant la main n'est pas derrière la fesse en fin de poussée etc... même-moi j'ai du me corriger et je continue encore .On pense bien marcher dans notre tête mais le geste n'y est pas.Pour éviter de se tirer dans les pattes je pense qu'il faut-être constructif,comme je l'ai vu sur un post un peu plus haut grâce à la vidéo ,mais pas un film sur une distance de 100 mt,mais sur plusieurs km,pour voir si on garde la bonne gestuelle avec la fatigue et la vitesse.Bien sûr il sera toujours difficile de se mettre d'accord,mais soyons positif avec des critiques constructives.
Didier Omaly
Didier Omaly


Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par PhiPhilo le Mer 18 Déc 2019 - 9:09

@Didier Omaly a écrit:on est tous à dire celui ci ne sait pas bien marcher nordique etc... mais la plupart des personnes qui font des remarques,ne marchent pas nordique aussi, le coude ne passe pas devant la main n'est pas derrière la fesse en fin de poussée etc... même-moi j'ai du me corriger et je continue encore .On pense bien marcher dans notre tête mais le geste n'y est pas.

A lire les différents témoignages, on a l'impression que la planète Nordic Walking est peuplée par trois espèces : les blaireaux (les débutants, dont je fais partie), les réglos (la plupart des membres de ce forum) et les finauds (les compétiteurs de haut vol). Pour les réglos, qui sont forcément majoritaires ici, ni les blaireaux ni les finauds ne marchent "nordique". Les réglos sont les gardiens auto-proclamés de l'orthodoxie technique du mouvement de la Marche Nordique. Les blaireaux et les finauds croient marcher nordique mais, en fait, c'est tout autre chose qu'ils font. Je me souviens qu'il y a une trentaine d'année, époque où votre serviteur était lui-même compétiteur à un honnête niveau inter-régional, nous avions un entraîneur qui, au lendemain d'une compèt' de 10 à 15 km, nous conseillait d'éliminer l'acide lactique accumulé la veille en "trottinant" (sic !) à 15-16 km/h (3 min 45 à 4 min au km !). Le même critiquait Gianni Poli (un marathonien italien qui courait -et gagnait- le marathon de New-York en moins de 2 h 10 !) en disant qu'il ne savait pas courir (il courait, en effet, de manière assez raide). Bref, pour cet entraîneur, seuls ceux qui se déplaçaient à une vitesse moyenne de 3 min 30 au km étaient des "coureurs". Les autres n'en étaient pas.

Comme je l'ai déjà dit, je suis venu très récemment à la Marche Nordique parce que cinquante ans de course à pied ont laissé des séquelles indélébiles dans mes genoux. Et, comme je l'ai déjà dit aussi, cette activité consiste, pour moi, à marcher naturellement en allongeant la foulée et en me propulsant avec le bâton tenu par le bras situé du côté opposé à la jambe qui pousse simultanément à cette poussée. Ce qui suffit à me procurer des sensations cardio-respiratoires familières et, en même temps, une fluidité, une décontraction, une souplesse de déplacement, bref, un bien-être incroyables. J'essaie simplement de m'améliorer en savourant ces instants de communion entre moi-même et la nature, harmonie que je retrouve aussi dans la natation, le yoga et le qi-gong. Franchement, il m'importe peu de savoir si ma main passe derrière la fesse, si mon bras est correctement tendu ou si je plante bien mon bâton sous mon centre de gravité. Et je pense ne pas être le seul dans ce cas.

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Angel le Mer 18 Déc 2019 - 10:30

Bonjour
@Phiphilo, c'est exactement ce que l'on nous vend  Very Happy.
La marche nordique :
1) c'est un bien-être et un plaisir et c'est bon pour votre santé et ceci en harmonie avec la nature
2) c'est facile, il suffit d'amplifier le mouvement naturel des bras en utilisant des bâtons pour se propulser

Mais vous pouvez aussi aussi vous inscrire dans un club, suivre un stage, lire des livres et aussi devenir formateur en marche nordique, surement pour accroître votre bien-être et amplifier encore plus le mouvement naturel des bras  Sifflement.

Angel

Localisation : Rhone Alpes Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par PhiPhilo le Mer 18 Déc 2019 - 10:50

@Angel a écrit:Mais vous pouvez aussi aussi vous inscrire dans un club, suivre un stage, lire des livres et aussi devenir formateur en marche nordique, surement pour accroître votre bien-être et amplifier encore plus le mouvement naturel des bras  Sifflement.
Bien sûr. Dans tous les cas, on peut aussi (ce qui n'est nullement nécessaire) profiter de l'expérience d'autrui qui vous fera prendre conscience de tel ou tel aspect particulier de votre mouvement et, au finale, l'améliorera. Mais, encore une fois, et pour en revenir au thème central de cette discussion, tout cela n'a rien à voir avec un perfectionnement "technique".

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par DeniS le Mer 18 Déc 2019 - 17:30

à marcher naturellement en allongeant la foulée et en me propulsant avec le bâton tenu par le bras situé du côté opposé à la jambe qui pousse simultanément à cette poussée.

Franchement, il m'importe peu de savoir si ma main passe derrière la fesse, si mon bras est correctement tendu ou si je plante bien mon bâton sous mon centre de gravité

Et si en plantant sous le centre de gravité , et en poussant votre bâton au maximum, ce qui entraîne forcement que votre main passe derrière la fesse, votre bien-être et vos sensations s'en trouvaient améliorées. L'essai mérite d'être tenté

DeniS

Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Foncine le Jeu 19 Déc 2019 - 10:18

Bonjour
Merci pour les nombreux retours
On peut effectivement s'interroger sur la pertinence ou les contraintes de ces quatre points minimaux pour "définir" la marche nordique, points que l'on retrouve souvent dans les différentes littératures sur le sujet.
On peut aussi les expliquer d'une part en raison de l'origine de la MN , le ski de fond classique, et d'autre part en raison de sa présentation comme sport-santé.
Pour son origine, trois des points sont essentiels en ski de fond, la pose du talon étant exclue. Very Happy
D'ailleurs sur ce point je rejoindrais @'François Jabin', en m'interrogeant sur sa pertinence en MN. Pour les autres points, en ski de fond, la poussée maximale sur les bâtons permettra d'optimiser la glisse et la pose du bâton sous le centre de gravité est primordial car il permet une aide au transfert de poids d'un ski sur l'autre (point dont on ne parle jamais d'ailleurs en MN).
Pour le sport-santé, certaines illustrations et certaines formations (même de formateurs) dans beaucoup de fédérations expliquent chaque mouvement par son apport sur le travail musculaire ou cardio.(pour arriver au 80 %)


Concernant les autres points souvent mis en avant, bras tendu devant, passage de la main derrière la fesse, etc. pour moi ces points sont induits par les quatre points de base dont je parle.
Si vous voulez planter sous le centre de gravité ou du moins entre les pieds, en donnant du rythme à la marche, il faudra sans aucun doute lever un peu le bras devant en partant de l'épaule, et si vous poussez jusqu'au bout votre bâton, la main devrait passer surement derrière la fesse.
La ou je m'interroge et cela dans les compétitions ou pour les "Ultra Réglos" (que l'on trouve souvent sur les réseaux sociaux,) :  c'est pourquoi juger ces points. (bras tendus, main qui passe derrière la fesse, etc..) et non pas les quatre points que je mets en avant
Faire une MN de 3 heures avec des montées sur des terrains rocailleux etc.., avec le bras tendus devant, est-ce possible ? Le beau mouvement s'il existe ne pourra être fait que dans des conditions particulières, sur le plat même légèrement descendant, terrain parfait ou le bâton plante à merveille, vent dans le dos, parfaite tenue qui sculpte le corps Very Happy etc..
Bonne marche nordique je l'espère

_________________
Foncine
A chaque âge, sa vie  Clin d'oeil
Foncine
Foncine

Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par PhiPhilo le Jeu 19 Déc 2019 - 10:32

@DeniS a écrit:
Franchement, il m'importe peu de savoir si ma main passe derrière la fesse, si mon bras est correctement tendu ou si je plante bien mon bâton sous mon centre de gravité

Et si en plantant sous le centre de gravité , et en poussant votre bâton au maximum, ce qui entraîne forcement que votre main passe derrière la fesse, votre bien-être et vos sensations s'en trouvaient améliorées. L'essai mérite d'être tenté
Personne ne dit le contraire. Si vous me dites "il faut planter le bâton sous mon centre de gravité", de deux choses l'une : ou bien je ne comprends pas à quoi vous voulez en venir parce que je ne vois pas du tout quel problème cela va résoudre, ou bien je comprends que c'est là, en effet, la solution possible d'un problème à corriger. Dans le premier cas, il ne se passera rien. Dans le second cas, j'ai des chances d'améliorer mes sensations lorsque je plante le bâton. Mais ce n'est pas parce que j'aurai cherché où est mon centre de gravité et que j'aurai planté mon bâton à l'aplomb de celui-ci : comment pourrais-je faire tout ça en marchant ? C'est plutôt que j'aurai pris conscience qu'en modifiant un peu mon planté de bâton d'une certaine manière (par exemple en me penchant moins ou en tendant un peu plus le bras et en plantant plus en avant que j'en avais l'habitude), j'en retire effectivement une impression de plus grande facilité. Et, en voyant que "ça marche", la prochaine fois, je tâcherai de me concentrer sur mon geste afin de retrouver une sensation d'aisance similaire.

Tout cela n'a rien à voir avec de la "technique". C'est juste une manière conventionnelle et pertinente de parler de la part d'un(e) observateur(trice) compétent(e). Ce sont des conseils qu'un(e) instructeur(trice) ou un(e) marcheur(euse) chevronné(e) va donner au (à la) débutant(e) afin de lui faire prendre conscience d'un problème qu'il(elle) aura décelé. C'est pourquoi, lorsque Foncine dit 
@Foncine a écrit: Voici donc les quatre points essentiels selon moi pour définir la technique minimale [...] 
- Poser d’abord le talon au sol 
- Planter le bâton sous le centre de gravité
- Pose du talon et du bâton du côté opposé simultanément au sol 
- Poussée en arrière complète du bâton , celui-ci restant au sol jusqu'à la fin de la poussée
il a évidemment raison. Mais c'est de la pédagogie qu'il fait, pas de la technique. Plus précisément, de la pédagogie pour optimiser la technique.

Allez. Assez discuté. Now, let's be cool and enjoy Nordic Walking !

PhiPhilo.

PhiPhilo

Localisation : Arrière-pays provençal

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Spb85 le Ven 20 Déc 2019 - 11:54

 Plus précisément, de la pédagogie pour optimiser la technique.

cela fait souvent défaut dans les clubs , et beaucoup venant de la course à pied ont du mal à vouloir essayer de comprendre le mouvement de la marche nordique en restant sur les mêmes base de la course mais avec des bâtons, d'ou à mon avis ces règles de la FFA qui ressemblent plus à un bridage de ce nouveau marcheur nordique, ex ancien coureur pour qu'il ne courre plus.

Spb85

Localisation : Centre Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty technique minimale

Message par M N T T Atout Santé le Dim 22 Déc 2019 - 10:08

Bonjour
Le principe, la réflexion sont des points pour avancer. Par contre, le positionnement de la pointe du bâton sous le centre de gravité est à revoir. J'en appel à votre réflexion. En sachant, que la technique reste la même, que c'est la pression exercée sur les bâtons qui nous propulse. Le positionnement de la pointe n'est pas le même selon la pression exercée. Un débutant qui voudra mettre la pointe sous le centre de gravité devra, plier le coude, monter sa main devant, mettant le bâton presque à la verticale (enlevant la propulsion) ou prendre des bâtons plus courts. A la suite, en gardant le même longueur, il se privera d'une grande partie de la propulsion (qui est le principe même de la marche nordique). Ne me dites pas que des bâtons plus long empêchent d'avoir la technique. Aller sur mes comptes Facebook "Gérard Bernabé" ou "La marche nordique atout santé" des vidéos sont en démonstrations. Merci à ceux qui répondent de faire l'essais, de façon à être dans le concret lors des échanges. Que la marche nordique soit avec nous. Gérard Bernabé pratiquant depuis 2000 et  formateur depuis 2003.

M N T T Atout Santé


Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty technique minimale

Message par M N T T Atout Santé le Dim 22 Déc 2019 - 10:47

Petit rappel, en marche normale, les jambes sont motrices, en marche nordique, se sont les bras qui sont moteur.
L'action des bras est inversé par rapport à la marche normale. 
En marche classique, nous envoyons les bras en avant pour nous aider.
En marche nordique nous envoyons les bras vers l'arrière pour nous propulser.
Contrairement à ce que beaucoup pensent, une bonne technique est difficile à exécuter, mais évite de se blesser.
Que la marche nordique soit avec nous.

M N T T Atout Santé


Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Gege le Lun 23 Déc 2019 - 9:51

Le positionnement de la pointe n'est pas le même selon la pression exercée. Un débutant qui voudra mettre la pointe sous le centre de gravité devra, plier le coude, monter sa main devant, mettant le bâton presque à la verticale (enlevant la propulsion) ou prendre des bâtons plus courts. A la suite, en gardant le même longueur, il se privera d'une grande partie de la propulsion (qui est le principe même de la marche nordique).
@'M N T T Atout Santé' un point à regarder et à tester

Gege


Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Sandrine le Lun 30 Déc 2019 - 9:35

Par contre, le positionnement de la pointe du bâton sous le centre de gravité est à revoir. J'en appel à votre réflexion. En sachant, que la technique reste la même, que c'est la pression exercée sur les bâtons qui nous propulse. Le positionnement de la pointe n'est pas le même selon la pression exercée. Un débutant qui voudra mettre la pointe sous le centre de gravité devra, plier le coude, monter sa main devant, mettant le bâton presque à la verticale (enlevant la propulsion) ou prendre des bâtons plus courts.

Oui effectivement, si l'on veut mettre la pointe au niveau du centre de gravité , il faudra aussi jouer sur l'angle de pose du bâton et justement lui apprendre à ne pas poser le bâton verticalement en allongeant le bras et avec la bonne longueur de bâtons.
Le fait de poser la pointe de bâtons au niveau du centre de gravité et non verticalement bien sur, permet dans un premier et court temps d'avoir un légère poussée verticale, qui va permettre de travailler l'équilibre en s'aidant de cette poussée pour mettre un peu plus de poids sur le pied opposé . Ce point est d'ailleurs travaillé dans certaines marches à but thérapeutique.
La propulsion arrive d'ailleurs tout de suite après cette légère poussé verticale et devient même plus longue jusqu'au lâcher automatique du bâton en fin de course.
Il est possible même d'en exagérer le mouvement en laissant d'ailleurs le pied libre en suspension un court instant avant qu'il ne se pose
Pour la longueur des bâtons, je ne vois pas comment faire même de petites montées ou descentes avec des bâtons trop longs.
Sandrine
Sandrine
Sandrine

Localisation : 39 (Proche Suisse)

Revenir en haut Aller en bas

Pour une Technique Minimale en Marche Nordique - Page 2 Empty Re: Pour une Technique Minimale en Marche Nordique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum